Accueil » Actualité Internationale » Coupe du Monde » L’Angleterre un genou à terre

L’Angleterre un genou à terre

Les 51 plaquages d’Elliott Whitehead, les 41 de James Roby et James Graham, n’ont pas suffi à endiguer la marée verte, pourtant relativement longue à imposer sa loi, tellement l’Angleterre a constamment répondu présent, dans ce match d’ouverture faisant suite à la cérémonie du même nom, avec Louis Bonnery porte-drapeau de la France.

Laquelle sait à quoi s’attendre face aux Kangourous et Anglais, qu’elle affrontera tour à tour dans cette Coupe du monde. Reste que les Bleus, spectateurs intéressés – devant l’écran géant du Crowne Plaza hôtel de Canberra – de cette joute au sommet, n’ont rien appris qu’ils ne savaient déjà.

A savoir que les Verts sont toujours devant, et les Blancs, un genou à terre à l’image de celui de Sam Burgess, pas très loin derrière. Et pas seulement parce que l’Angleterre a marqué la première, dans ce duel âpre, serré, dominé par l’Australie en première période (59% de possession), sans que sa rivale n’ait eu à en rougir, car ayant pareillement complété presque toutes ses chaînes.

Trop de plaquages manqués

Un acte initial au cours duquel, cependant, les Anglais avaient éprouvé des difficultés à attraper les Aussies, avec 26 plaquages manqués, contre seulement 8.

A l’arrivée, l’Angleterre essuyait sa 12è défaite d’affilée face au numéro un mondial, pouvait pester après la perte, vraisemblablement pour trois ou quatre semaines, de Sam Burgess (genou droit, 34è), et surtout après quelques occasions ratées, comme celle de Roby au ras du tenu, à peine franchie l’heure de jeu. Et l’interception de Josh Dugan, sur la fin, était de trop, tellement Chris Hill, gros demandeur de ballons, et les siens n’avaient jamais joué les utilités. A l’image notamment d’un “back three” Jermaine McGillvary, Ryan Hall, Jonny Lomax, poison pour la défense adverse.

Mais en face, l’abattage de David Klemmer (162 mètres en 55 minutes passées sur la pelouse) et de Aaron Woods avaient souvent éclairci les rangs anglais, dans un stade à peine aux trois-quarts plein, mais séduit par plusieurs actions d’éclat.

Rouleau compresseur

Comme la double sautée au profit de McGillvary, sur l’essai anglais, l’action lumineuse en suivant de Michael Morgan, Boyd Cordner et Cooper Cronk, le changement de pied victorieux de Matt Gillett qui permettait à l’Australie de passer devant au score, et la feinte de passe de Billy Slater également fatale aux Blancs, suite au travail en amont réalisé par Cronk et Gillett.

C’est dire si l’efficacité était davantage l’apanage des Kangourous, au rouleau compresseur toujours aussi dévastateur, et au service d’individualités marquantes (266 mètres en 21 prises de balle et 66 minutes, pour Dugan).

Des Kangourous sachant construire comme personne une pression à laquelle il est toujours aussi difficile de résister.

LA FICHE TECHNIQUE

Australie – Angleterre 18-4

Mi-temps 10-4

Arbitre Matt Cecchin (Australie)

22 724 spectateurs au Rectangular Stadium de Melbourne

Australie : 3 essais Gillett (22), Slater (29), Dugan (78), 2 T (22, 78) et 1 pénalité (74) Cameron Smith.

Angleterre : 1 essai McGilvary (4).

AUSTRALIE : Slater – Gagai, Chambers, Dugan, Holmes – (o) Morgan, (m) Cronk – Woods, Smith, Klemmer – Cordner, Gillett – Jake Trbojeic.

Sont entrés en jeu Wade Graham, McLean, Josh McGuire, Frizell.

ANGLETERRE : Lomax – McGillvary, Watkins, Bateman, Hall – (o) Widdop, (m) Gale – Hill, Hodgson, James Graham – Sam Burgess, Whitehead – O’Loughlin.

Sont entrés Heighington, Tom Burgess, Roby, Currie.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Comments (2)

  • ROBIN

    Bonjour

    il y a un article sur la coupe du monde ( pas très long, interview de Marc Palanques ) dans le Parisien / Aujourd hui de ce vendredi
    pour une fois que ce journal parle du XIII

    27/10/2017 à 16:35
  • Guy VIGOUROUX

    Je suis à l’affût d’informations sur cette coupe du monde, dans les médias, mais je n’en trouve pas…
    Non, je ne suis pas abonné à la chaîne financée par le Qatar et je ne risque pas d’acheter L’Equipe, journal à la botte du XV.
    Heureusement, le site de la FFR XIII nous pourvoit en articles… Celui sur la rencontre Australie-Angleterre est tout à fait intéressant.
    Je reste connecté pour la suite !
    Allez les Bleus !

    28/10/2017 à 09:02

Laisser un commentaire