Accueil » Actualité Elite » Elite 2 » Le double visage de Carpentras à Palau

Le double visage de Carpentras à Palau

CARPENTR 2013 EQUIP

Dans un match en retard de la 4è journée en Elite 2, Carpentras a alterné le bon et le moins bon, à Palau, les Catalans l’emportant sans réelle difficulté.
Entorse du genou pour Kamel Khettab, claquage pour Clément Dallara, obligations familiales pour Jérôme Belmonte et Hugo Langlois, suspension pour Abdelilah Ben Mokhtar : autant d’absences préjudiciables au bon rendement de Carpentras, dimanche à Palau, où même au complet les “Rouge et Blanc” n’auraient pas eu les faveurs du pronostic. Quatre-vingt minutes plus tard, les co-entraîneurs Didier Comtat et Franck Romano avaient constaté que leurs protégés savaient aussi bien souffler le froid que le chaud.
Car bien que rapidement menés 12-0 (magistrale percée, assortie d’un crochet, de Rémy Marginet au profit de Rémy Prunac, et longue passe transversale au pied souriant à Yannick Brousse), une louable opiniâtreté leur avaient permis de revenir aussi vite dans la partie. Ismaël Khattabi, d’abord, plaçait Jimmy Jean dans un intervalle gagnant au quart d’heure de jeu. Guillaume Guigue, ensuite, était le dernier maillon d’une chaîne en or confectionnée par Rémi Fontana et Louis Sagnes. Le score était de 12-10 en faveur des Catalans, on approchait de la 20è minute du match, et on se souvenait des mots prononcés par le vice-président Jean-Pierre Goret avant la rencontre :
“Notre ordre de marche est respecté, au classement, mais nous avons perdu un match à domicile, cette saison, et si l’occasion se présente…”
Mais encore fallait-il ne pas la laisser filer. Comme Guillaume Guigue, alors que l’essai lui tendait les bras, peu avant la double réaction signalée plus haut. Ou ne pas lâcher quelques ballons ayant fait le miel des contres palauencs, en fin de première période, que les Broncos atteignaient avec trois conclusions de plus en poche (service de Flavien Payré à José Beltri, off-load de Julien Touxagas assortie d’une fixation d’école de Rémy Marginet, pour le plus grand bonheur de Flavien Payré, Sébastien Terrado dans ses oeuvres au relais de Nicolas Mignard).
Car cette fois (30-10), l’heure n’était plus à l’espoir, mais aux regrets…

Un essai de Guigue à déguster

En l’espace de sept petites minutes (33è – 39è), Palau venait de conjuguer réalisme et talent. Moins régulier dans l’effort, Carpentras avait lâché prise, tout en conservant un bel esprit de résistance.
Car si Samir Belkhiri enfonçait le clou peu après la reprise (36-10), tour à tour Ismaël Khattabi, Marc Roccaro, Thomas Bouby, venaient échouer au pied des poteaux catalans, avant de voir les “Berlingots” inscrire l’un des plus beaux essais de la rencontre : signé Jimmy Jean, sur une double initiative de Louis Sagnes et Guillaume Guigue.
Puis, comme la défense vauclusienne avait parfois tendance à s’étioler, Vincent Pagès à son tour en profitait.
La fin du match tournait même à la démonstration, seule une interception de Jimmy Havet atténuant quelque peu la peine des visiteurs.
“Contre Cavaillon, déjà, nous avions tenu la distance pendant trente minutes, avant de nous montrer exagérément indisciplinés”, constatait Jean-Pierre Goret.
Pour espérer réussir l’exploit de battre Baho et son jeu édulcoré, le week-end prochain à La Roseraie, davantage de constance, et un seul visage, seront exigés.

carpentr goret

Paul Spiteri et Jean-Pierre Goret espèrent à nouveau lever les bras en signe de victoire, le week-end prochain contre Baho.

LA FICHE TECHNIQUE
Elite 2
PALAU – CARPENTRAS 58-22
Mi-temps 30-10
Arbitre : David Ségura
Palau : 11 essais Prunac (5, 56), Brousse (8, 68), Beltri (32), Payré (37), Terrado (39), Samir Belkhiri (50, 71, 78), Vincent Pagès (65), 6 transformations et 1 pénalité (60) Marginet.
Carpentras : 4 essais Jean (15, 47), Guigue (19), Havet (72), 3 transformations Havet.

Cartons jaunes :
Rieux (42) à Palau; Roccaro (70) et Guigue (75) à Carpentras.

PALAU : Redouan Djalout – Samir Belkhiri, M’Hamed Djalout, Yannick Brousse, Nicolas Mignard – (o) Rémy Marginet, (m) Sébastien Terrado – Antony Banovic, Flavien Payré, Sébastien Amigas – José Beltri, Vincent Pagès – Julien Touxagas.
Sont entrés en jeu : Jérôme Blasi, Sylvain Fruteau de Laclos, Rémy Prunac, Jordan Rieux.

CARPENTRAS : Najim Alyou – Driss Tardieu, Ismaël Khattabi, Guillaume Guigue, Jimmy Havet – (o) Louis Sagnes, (m) Rémi Fontana – Marc Roccaro, Ludovic Gourjon, Thomas Bouby – Rachid Amehiou, Jimmy Jean – Abde Halimi.
Sont entrés : Kais El Adhari, Absamad Hailmi, Mohamed Rhamouni.

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire