Accueil » Actualité Internationale » Super League » Le grand huit des Dragons

Le grand huit des Dragons

Allez, tournez manège ! A force de persévérance, d’application au plan offensif, et de vigilance en défense, les Dracs, quoique diminués par des nombreuses absences sur blessure, plus celle une demi-heure avant le coup d’envoi de Krisnan Inu, écarté pour s’être présenté en retard au rendez-vous fixé par l’intransigeant directeur sportif Alex Chan, sont allés chercher au plus profond de leurs tripes les deux points les replaçant dans le Top 8.

Ce duel de gladiateurs, avec Moa dans le rôle de Spartacus, élu joueur du match, a été logiquement remporté par l’équipe la plus disciplinée des deux.

Trop souvent en panne de lucidité balle en main, les Airlie Birds sont restés en cage, placés sous le joug de Catalans au grand coeur, à l’image de l’incontournable Casty, débordant d’énergie positive, excellents dans le replacement défensif, et guidés par l’oeil d’aigle de Walsh.

Il était loin, à des années lumière même, le 60-0 encaissé par les Sang et Or, plus tôt dans la saison en Challenge Cup, face à ces mêmes joueurs de la mer du nord.

Un point cardinal que n’a jamais perdu Bird, gagnant un nombre impressionnant de mètres, guide mental aux côtés du duo des ex Roosters de NRL, Moa et Casty, d’une formation pourtant confrontée au pack de fer aligné par Hull.

Moa fend le métal

Faisant fi du temps lourd, pénalisant pour les organismes, surtout trois jours seulement après la dernière bataille livrée, les deux ensembles annonçaient d’emblée que la lutte, au milieu, serait féroce.

Féroce comme la manière avec laquelle Moa, placé dans un intervalle par Walsh, s’enfonça dans le bloc de métal lui faisant face, pour le premier essai de la partie.

Dix minutes plus tard, suite à une double algarade, cocotte de tension exacerbée finissant par soulever le couvercle, il laissait momentanément les siens à douze sur le terrain, et Houghton, auteur d’un match de décathlonien, en profitait pour offrir à Kelly la conclusion égalisatrice.

Albert Kelly et Greg Bird ne se sont pas ménagés.
Crédit Jean Roig

Puis Casty, rebond favorable à l’appui, cueillait une balle aérienne pour servir d’un offload Romano, Ben Thaler, préposé à la vidéo, estimant toutefois que le jeune Provençal avait aplati une poignée de centimètres avant la ligne (33è).

N’empêche, la botte de Walsh aidant, les Dracs possédaient trois points d’avance à la pause, puis bientôt cinq, mais Rawsthorne, pour son deuxième match de Super League, interceptait victorieusement une sautée hasardeuse de Aiton.

Yaha fait le grand saut

Si bien que Hull faisait à son tour la course en tête (12-11), et le jeune ailier signait en suivant un doublé. Avec cette fois sept longueurs dans la vue et une nouvelle infériorité numérique (carton jaune pour Romano, 64è), les Catalans en d’autres temps se seraient écroulés.

Or, le coeur toujours bien accroché, ils ne désarmaient surtout pas, et Yaha héritait d’une passe au pied pour sauter plus haut que tout le monde.

Plus qu’un point de retard, du coup… Et un stade debout, fermant le caquet aux 1 500 supporters anglais pourtant bruyants, pour porter les Dragons vers la victoire, le génial coup de pied décroisé de Walsh faisant l’affaire de Gigot.

Fin de la spirale négative, pour des Catalans unis comme les doigts de la main pour monter dans le grand huit.

 

La fiche technique

Dragons – Hull FC 23-18

Mi-temps 9-6

Temps très chaud, faiblement ensoleillé, absence de vent, arbitre James Child

8439 spectateurs

Dragons : 3 essais Moa (8), Yaha (70), Gigot (74), 3 transformations Walsh, 2 pénalités Walsh (24, 44), 1 drop Walsh (39).

Hull FC : 3 essais Kelly (21), Rawsthorne (56, 68), 3 transformations Jake Connor.

Cartons jaunes chez les Dragons : Moa (20), Romano (64).

Carton rouge à Hull : Watts (78)

 

Dragons : Gigot, Duport, Romano, Thornley, Yaha, (o) Walsh, (m) Myler – Moa, Aiton, Casty – Bird, Bousquet – Dezaria.

Sont entrés Simon, A. Da Costa, Séguier, Perez.

 

Hull FC : Shaul, Michaels, Tuimavave, Josh Griffin, Rawsthorne, (o) Kelly, (m) Jake Connor – Bowden, Houghton , Watts – Sika Manu,  Minichiello – Washbrook.

Sont entrés Chris Green, Turgut, Downs, Fash.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Comments (2)

  • Moine Eric

    Superbe victoire, des Dragons Catalans enfin après cette spirale de défaites, et j’espère que ce n’est qu’un début ? …..

    30/05/2017 à 11:13
  • belloc pierre

    bravo et merci a une equipe qui a su allier courage , disciplline et intelligence. un peu de chance mais c etait celle qui accompagne la volonte et le talent.

    30/05/2017 à 13:02

Laisser un commentaire