Accueil » A la une » Le retour des filles de l’Aveyron

Le retour des filles de l’Aveyron

Les pionnières se nomment Linda, Nathalie, Nancy, Lucille, Melissa, Solène, Perlène.
Le premier entraînement de l’équipe féminine de Villefranche-Aveyron, mi septembre, était de taille S, mais en suivant, Carole et quelques autres leur ont emboîté le pas, «et elles devraient se compter entre 15 et 20 sur la ligne de départ du championnat de France Développement, le moment venu», se réjouit déjà Nicolas Alquier, le vice-président des Loups, et donc également des… Louves.

Plusieurs d’entre elles, comme Solène Bonnet, fille de l’ex président de l’école de rugby, faisaient déjà partie d’une formation féminine obligée, voici quelques années, de mettre ses crampons sous le paillasson, faute de combattantes, mais la plupart sont des néophytes qui devraient apprendre vite et bien, sous la houlette de l’entraîneur général du club, l’Australien Paul Bramley, et de Phil Nati, un des deux joueurs de l’île continent recrutés à l’inter saison, agent de développement dans son pays.

Extrait du magazine “Planète XIII” d’Octobre.

Pour lire la suite et vous abonner en ligne et recevoir chaque mois le magazine à votre domicile,CLIQUEZ ICI.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire