Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Leigh, un oeil sur Avignon, l’autre sur Sheffield

Leigh, un oeil sur Avignon, l’autre sur Sheffield

Leigh TO

Les Centurions penseront-il trop, ce samedi (14h locale) lors de la réception d’Avignon, au match capital du jeudi suivant (19h30 au Leigh Sports Village) contre Sheffield ? Un compromis devra être trouvé entre le désir d’accorder à l’Anglo-French Challenge la place qu’il mérite, et celui de ne pas entamer exagérément ses forces avant ce duel au sommet des matchs retour du Championship.

Paul Rowley a en tout cas prévu d’aligner en majeure partie l’équipe qui s’est imposée 34-18 à Dewsbury, dimanche, où elle était menée à la mi-temps (6-12), avant de faire la différence dans le dernier quart d’heure avec trois essais de Tom Spencer, Craig Briscoe et Sam Hopkins. Les Centurions en avaient auparavant marqué trois autres, par John Duffy, Tommy Goulden et Stuart Littler, mais il leur faudra cette fois partir à l’heure pour espérer battre un SOA déterminé à prouver qu’il n’a rien à envier à un des ténors de la D2 anglaise.

Des Provençaux qui retrouveront, en face, Kevin Henderson, transfuge de Montpellier, lequel croisera cinq jours plus tard la route de son frère Andrew (malgré son nez fracturé), talonneur à Sheffield.

Les anciens de Super League en force

Les autres Centurions seront pour eux des inconnus, mais outre-Manche la réputation de Greg McNally et Tommy Goulden (auteurs des deux essais de Leigh le 11 mai dernier en Challenge Cup, contre Leeds), de Martin Rydiard, un redoutable buteur, n’est plus à faire.

Même chose pour le troisième ligne Michael Worrincy, un ancien des London Broncos, le pilier Rob Parker, arrivé à l’intersaison de Castleford, et ancien joueur de Warrington, Bradford et Salford, l’autre pilier Ricky Bibey, passé entre autres par Wakefield, l’ailier Matt Gardner (ex Huddersfield, Salford, Widnes), Tom Gallagher, que les Toulousains connaissent bien, ou encore l’espoir de 19 ans, Craig Briscoe, un deuxième ligne venant de prolonger pour les trois prochaines saisons.

Invaincu en championnat depuis deux mois et demi

Leigh, dont la dernière défaite en Championship remonte au 15 mars (16-36 à Featherstone), accumule depuis les victoires dans cette compétition (36-6 contre York, 38-4 face à Swinton, 32-18 à Halifax, 34-32 à Sheffield, 30-10 devant Hunslet, 34-18 à Dewsbury). Au passage, les Centurions se sont offerts le luxe d’éliminer Halifax en Challenge Cup (19-18), avant de prendre la foudre (12-60) au tour suivant face au champion en titre de la Super League, Leeds Rhinos, ce qui n’a rien de déshonorant.

En Northern Rail Cup, l’équipe s’est qualifiée sans problème (victoires 48-16 sur Barrow, 30-12 sur Hunslet, 42-0 à Gateshead, revers 22-23 à Sheffield) pour les quarts de finale (réception de Batley le 17 juin), preuve supplémentaire de sa compétitivité, cette saison.

Leigh, champion d’Angleterre en 1982, lauréat de la Challenge Cup en 1921 et 1971, qui a fait un court passage en Super League (2005) et a remporté la Northern Rail Cup en 2011, est actuellement 4è du classement en championnat, avec 19 points (contre 20 à Sheffield, 21 à Featherstone, et 22 à Halifax, le leader) et un goal-average positif de 90 (mieux que Sheffield, +80, et que Featherstone, +47). Les Centurions constitueront donc une réelle menace pour Avignon, qui pour l’occasion découvrira l’ambiance particulière des rencontres sur le sol anglais, et le duel, retransmis en direct à 14h locale sur la chaîne anglaise Premier Sport, ne manquera donc pas de piquant.

Et une victoire sur le SOA aurait un effet psychologique bénéfique pour les hommes de Paul Rowley, avant les retrouvailles tant attendues avec Sheffield, qui de son côté se frottera à Carcassonne, ce samedi également (19h au stade Albert-Domec).

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire