Accueil » A la une » Les Dragons invités à regarder derrière

Les Dragons invités à regarder derrière

DRAGONS – HULL FC 10-50

Mi-temps 10-26

Arbitre Robert Hicks

10 284 spectateurs

Dragons : 2 essais Tomkins (8), Tiernet (30), 1 T Tomkins (8).

Hull : 8 essais Kelly (13), Westerman (26), Savelio (35), Josh Griffin (38, 60), Buchanan (44), Naulago (53), Shaul (67), 8 T et 1 pénalité Sneyd.

DRAGONS : Tomkins, Tierney, Mead, Wiliame, Yaha, (o) Langi, (m) M. Smith – Bousquet (puis Kasiano 33, Casty 60), McIlorum, Moa (Maria 35, Casty 60) – Jullien (Goudemand 46), Garcia (Jullien 67), Casty (Simon 34, Bousquet 50).

HULL : Shaul, Faraimo, Buchanan, Connor, Naulago, (o) Kelly, (m) Sneyd – Chris Green, Houghton, Mickey Paea – Sika Manu, Josh Griffin – Westerman.

Sont entrés : Scott Taylor, Bowden, Fash, Savelio.

Longtemps habitués à regarder devant, cette saison, les Catalans sont désormais contraints de surveiller leurs arrières, suite à une nouvelle et cruelle déconvenue dans le “Temple”.

Le wagon des qualifiables n’est certes pas décroché, mais cela ne saurait tarder si d’aventure ils ne redressent pas au plus tôt le tuteur d’un jeu égaré, sans consistance, surtout par rapport à des Airlie Birds ayant joué à ballon vole, dans cette soirée cauchemardesque pour les joueurs, leur staff, leurs dirigeants et leur public.

Un public noyé sous les chants enthousiastes de 1500 fans venus du port de la mer du nord, quand les Dragons perdaient le leur après seulement vingt minutes pourtant remplies d’espoir.

Car l’énorme entrée en matière des Sang et Or était récompensée par un coup de pied rasant de Langi sur lequel se jetait Tomkins.

Mais bientôt, il fallut déchanter : superbe essai, avec un possible léger en avant au départ, d’Albert Kelly.

Si David Mead n’avait pas lâché le ballon à l’instant d’aplatir, au bout d’une magnifique attaque née d’un offload de Julian Bousquet, les Dragons auraient peut-être pu croire en leur étoile, mais celle-ci s’éteignait peu de temps après, quand l’anguille Kelly sortait un grand numéro profitable à Westerman.

Griffin sonne le glas

Mead, passeur décisif pour Lewis Tierney, auteur d’une feinte gagnante à trois mètres de l’en but adverse, regonflait un tant soi peut les coeurs catalans, mais peu avant l’entracte, Savelio se montrait trop pénétrant malgré quatre plaqueurs attachés à ses basques. 10-20, c’était déjà le début de la fin, car un autre coup de massue était porté par Josh Griffin, un des meilleurs sur le terrain. Un essai lumineux, fabriqué sur 90 mètres, suivi d’un autre dès la reprise, signé Buchanan, au terme d’une action elle aussi inspirée.

L’essai de cent mètres, cette fois, oeuvre de Naulaga, ne faisait que creuser le fossé entre une formation… déformée, et une autre incisive à souhait, servie par des individualités d’un autre calibre.

En suivant, Griffin bousculait tout le monde en face, pour accentuer le désarroi de ses adversaires, puis Shaul s’envolait sur 70 mètres, et le seul essai des Dragons, il est vrai très diminués, samedi soir, dans cette seconde mi-temps à oublier, était refusé par la vidéo, alors que Tomkins avait joliment allongé sa passe en direction de Fouad Yaha.

Hull avait fait à la fois le score et le spectacle, preuve que les Catalans n’étaient pas invités. Sauf à regarder derrière, au classement…

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire