Accueil » Actualité Internationale » Super League » Les Dragons mettent KR KO

Les Dragons mettent KR KO

alt 

“Papy” Menzies a frappé deux fois. Photos RMD Agency

Rapidement devant grâce à Taia, sollicité par Bosc, remettant le couvert avec Baitieri, triplant la mise via Menzies, décalé par Webb, et la “légende” de bientôt 40 ans récidivant en coin, les Dragons ont fait le plus dur (quatre essais) en un peu plus d’une demi-heure de jeu.
A 26-2 en faveur des visiteurs, les Robins pouvaient s’apitoyer sur leurs faiblesses au ras du tenu, et malgré un relatif suspense entretenu par trois conclusions de leur part après la pause, ils finissaient par rendre les armes, face à des Catalans fringants en attaque et costauds en défense.

“Respect des consignes et patience”
On ne pouvait rêver mieux, à six jours de recevoir Salford au stade Gilbert-Brutus, pour le deuxième match de la saison de Super League, le premier à la maison.
“Le respect des consignes et la patience ont été récompensés”, savourait Laurent Frayssinous, qui inaugurait ainsi de la plus belle des façons son statut de head-coach.
“Les gars ont été appliqués en première période, durant laquelle ils ont usés leurs rivaux devant”, se félicitait pour sa part Sébastien Raguin, promu cette saison manager sportif.
“Avec cette victoire, nous confirmons nos ambitions cette saison, après avoir joué juste avant la pause, puis un peu trop ensuite, sans jamais vraiment trembler”, constatait de son côté Olivier Elima.

“On a senti les Robins faiblir physiquement”
“Nous avons bien maîtrisé la situation en première période, concentrés sur notre système de jeu, contraignant les avants anglais à se déplacer l’espace des 25 premières minutes, et comme l’efficacité ne nous faisait surtout pas défaut en défense, on a senti les Robins faiblir physiquement”, expliquait encore Jamal Fakir.
Et si tous pointaient aussi du doigt une seconde mi-temps moins exemplaire, preuve que le travail ne fait que commencer, une légitime fierté était de mise, dans les rangs de ces Dragons qui, à force, vont se sentir comme chez eux dans ce jardin de Craven Park qui leur avait en effet souvent souri, précédemment.

“Taia a pris le meilleur sur Paterson”
Un stade que découvrait, lui, Zeb Taia, une des grosses satisfactions de la rencontre, comme le soulignait Laurent Frayssinous : “Auteur de passes soignées et rugueux en défense, il n’a pas lâché Dobson, en face, et pris le meilleur sur son réputé ancien coéquipier à Newcastle, Corey Paterson.”
Mais tous ont accompli leur part de travail, à l’exemple de Julian Bousquet, déclarant que “la pression ressentie au coup d’envoi s’est envolée dès le premier plaquage, puis une fois touché le ballon pour la première fois”, d’Olivier Elima, combattant exemplaire durant les soixante minutes passées sur la pelouse, comme pilier d’abord, deuxième ligne ensuite, de Brent Webb, désavantagé par la lourdeur du terrain mais dont la sûreté a été remarquée, ou encore du tandem Leon Pryce – Thomas Bosc, “qui ont conjugué expérience et lucidité, essentiellement en première mi-temps”, commente leur entraîneur.
De quoi ravir Brutus, samedi prochain (18h), pour la venue des Reds désormais guidés par le dénommé Théo Fages.

alt

Zeb Taia a inscrit son premier essai sous le maillot catalan.

La fiche technique

HULL KR – DRAGONS 24-32
Mi-temps 0-22. Arbitre : Phil Bentham.
7 864 spectateurs
Hull KR : 4 essais Dobson (50), Josh Hodgson (51), Caro (61), Withers (78), 4 transformations Dobson.
Dragons : 6 essais Taia (6), Baitieri (19), Menzies (25, 34), Fakir (43), Webb (71), 4 transformations Bosc (6, 19, 34, 71).


Hull KR: 2. Craig Hall; 19. Omari Caro, 15. Graeme Horne, 18. Liam Salter, 5. David Hodgson; (o) 14. Lincoln Withers, (m) 7. Michael Dobson; 23. Mickey Paea, 9. Josh Hodgson, 16. Adam Walker; 11. Con Mika, 12. Cory Paterson; 25. George Griffin.
Sont entrés : 21. Keal Carlile, 20. Jordan Cox, 13. Rhys Lovegrove, 8. Evarn Tuimavave.

Dragons Catalans : 1. Brent Webb; 2. Damien Blanch, 11. Steve Menzies, 24. Vincent Duport, 18. Daryl Millard; (o) 3. Leon Pryce, (m) 7. Thomas Bosc; 21. Julien Bousquet, 9. Ian Henderson, 10. Rémi Casty; 4. Zeb Taia, 12. Louis Anderson; 24. Jason Baitieri.
Sont entrés : 8. Olivier Elima, 13. Greg Mounis, 16. Eloi Pélissier, 22. Jamal Fakir.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire