Accueil » Actualité Internationale » Challenge Cup » Les Frenchies en 1/8e de Challenge Cup

Les Frenchies en 1/8e de Challenge Cup

La Coupe d’Angleterre de Rugby League reste l’un des événements les plus attractifs de la RFL. Première compétition du néo-rugby de toute l’histoire du XIII, la Challenge Cup permet à toutes les divisions anglaises de se mesurer entre elles.

Le Round 6 représente l’entrée en lice des huit meilleurs clubs de la Super League 2014 – Hull KR, Hull FC, Wakefield Wildcats et Salford Red Devils ayant rejoint les débats en 5e journée – en un 1/8e de finale éliminatoire.

Pour rappel Salford a chuté lors du tour précédent contre Leigh, leader incontesté de la Championship. Les Bradford Bulls ont également perdu leurs chances de remporter le prestigieux trophée, effacés par la pêche hallucinante des Rovers de Kévin Larroyer et John Boudebza.

.

Mickaël Simon à Wakefield Wildcats – Leigh Centurions

Courte mais ravageuse défaite en Cup pour les Wakey qui mettaient en cette compétition leurs derniers espoirs de rédemption. 30 à 36 à domicile contre des Centurions prêts à entrer en Super League, c’est le score cruel qui laisse Wakefield aux portes des phases finales de Coupe d’Angleterre. Une issue particulièrement décevante après que les félins aient pris la pause sur l’avantage de 24 à 6.

Certainement perçue comme la défaite de trop par les dirigeants de Wakefield Wildcats, le coach James Webster a été limogé dès ce début de semaine du poste de manager qu’il occupait depuis 11 mois à peine. C’est son assistant, Stuart Dickens, qui reprendra le poste en attendant que soit recruté un successeur à Webster.

.

Wigan Warriors – Kévin Larroyer et John Boudebza à Hull Kingston Rovers

Attention exploit ! Plus rien n’arrête les Robins du Coach Chester qui vendredi ont sorti les Wigan Warriors de la Challenge Cup, les mêmes qui avaient raflé la distinction en 2013. 12 à 16 (6-6 à la MT), un autre score pour le moins étriqué mais qui voit les Rovers passer le tour à la surprise générale.

Souvenez-vous, le 1er mai dernier, Hull KR avait pris la volée de son histoire, s’inclinant 60 à rien du tout au DW Stadium de Wigan. C’est très certainement avec un grand esprit de revanche que Kévin, John, Ken, Josh et les autres auront abordé le round éliminatoire, abandonnant ainsi les guerriers wiganers à une autre forme de colère, celle de leur coach Shaun Wane.

.

Dragons Catalans – Rémy Marginet à Featherstone Rovers

Dragons Catalans : M.Escaré, M.Oldfield, T.Gigot, W.Tonga, F.Yaha, T.Bosc, S.Robin, J.Lima, É.Pelissier, R.Casty, E.Whitehead, L.Anderson, G.Mounis Remplacements : D.Cardace, J.Bousquet, G.Springer, A.Maria

Featherstone Rovers : K.Johnson, B.Blackmore, T.Minns, N.Chappell, W.Sharp, W.Milner, R.Marginet, R.Verlinden, L.Teasdale, M.James, A.Forster, M.Tonks, J.Mussey Remplacements : J.Baldwinson, J.Ormondroyd, S.Day, L.Cooper

.

« Jouer à se faire peur » aurait pu être le titre du film qui s’est joué dimanche soir au Stade Gilbert Brutus de Perpignan, ou comment croire un match gagné dès le tirage au sort. Les Dragons Catalans ont bien failli faire les frais d’un inopportun excès de confiance face à des Fevs prêts à jouer le tout pour le tout.

Ce sont d’ailleurs les hommes d’Andy Hay qui les premiers prendront le score sous les regards ébahis de Dragons amorphes. Dès l’entame, Rémy Marginet conduira les siens vite et bien, ne laissant pas ses adversaires lire son jeu.

Stan Robin et Julian Bousquet mettront les Dracs devant en quelques minutes avant la fin du premier quart temps, chacun dans son style qu’il soit de finesse ou de puissance. Les Rovers de Featherstone ne se laisseront pas semer par cette équipe de Super League et rentreront au vestiaires avec un léger déficit de 6 points.

Un vilain geste de Jeff Lima lui coûtera le match – plus quelques autres après décision de la commission de discipline – pour un placage sans ballon sur Rémy Marginet qui, par chance, reprendra la partie.

L’indiscipline du néo-zélandais permettra à Featherstone de reprendre les choses en main et à ses nombreux fans en déplacement de chanter de plus belle. Malheureusement pour ces « Bleus rayés de Bleu », deux autres Français viendront éteindre leurs si palpables espoirs. Morgan Escaré puis Thomas Bosc remettront les affaires dans un sens plus propice aux Catalans, Bosc se faisant en outre des plus précis et auteur d’un 100 % sur les tirs au but.

Lardon sur le camembert, Stan Robin claquera le drop du soulagement roussillonnais qui ne saura être gâché par la ténacité de Ryan Verlinden.

Les Featherstone Rovers quittent ainsi, sans démériter, la Ladbrokes Challenge Cup après une partie de folie et échouant à si peu de l’exploit. Courageux jusqu’au bout, Rémy Marginet aura démontré autant que ses coéquipiers que les Fev Rovers sauront figurer sans complexes en Super League 2016.

Téhora Dutenu

.

Fiche technique

Dragons Catalans 37 (18)

Essais (6) : S.Robin (13′) J.Bousquet (20′) E.Whitehead (33′) M.Oldfield (55′)

M.Escaré (71′) T.Bosc (73′)

Goals : T.Bosc (13′, 20′, 33′, 55′, 71′, 73′) 6/6

Drop Goal : S.Robin (77′)

Featherstone Rovers 34 (12)

Essais (6) : A.Foster (6′) L.Teasdale (27′, 51′) J.Ormondroyd (49′)

N.Chappell (60′) R.Verlinden (79′)

Goals : R.Marginet (6′, 27′, 49′, 51′, 60′) 5/6

Arbitre : Mr Robert Hicks

.

Résumé du match

.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire