Accueil » Actualité Internationale » Super League » Les Frenchies en Super League : 17ème Round

Les Frenchies en Super League : 17ème Round

Dragons Catalans – Hull FC

Dragons Catalans : M.Escaré, M.Oldfield, B.Pomeroy, V.Duport, D.Millard, L.Pryce, T.Bosc, M.Simon, I.Henderson, J.Lima, Z.Taia, E.Whitehead, J.Baitieri Remplacements : L.Anderson, G.Mounis, B.Garcia, S.Williams

Hull FC : J.Shaul, T.Lineham, B.Crooks, K.Yeaman, F.Talanoa, J.Rankin, R.Horne, M.Paea, A.Heremaia, J.Bowden, G.Ellis, C.Tuson, J.Westerman Remplacements : J.Thompson, D.Hadley, I.Paleaaesina, S.Sa

Arbitre : Mr Phil Bentham

La bête noir et blanc

2013 a été la saison durant laquelle les Dragons Catalans ont eu maille à partir plus qu’à leur tour avec les Airlie Birds de Hull. Outre les rencontres de la « régulière », un quart de finale de Coupe d’Angleterre et un match de playoffs ont également été disputés par nos antagonistes.

Déjà vaincus en février dernier lors de la phase aller, les coéquipiers de Greg Mounis avaient à cœur de maintenir leur nouvelle invincibilité à domicile, particulièrement à l’heure de recevoir ces Airlie Birds responsables de tant de malheurs lors de la précédente édition. Gonflés  à bloc par la correction infligée à St. Helens la semaine dernière et par d’intéressants retours de l’infirmerie, les Dracs se voyaient d’emblée estampillés favoris.

Hull FC n’est pas à sa place au classement général avant ce Round 17. Composé d’éléments puissants et obstinés, le squad anglais s’imaginait bien réaliser un hold-up au Stade Gilbert Brutus de Perpignan, antre catalan qu’ils n’avaient pas hésité à corrompre la saison passée.

Des Dragons moins faciles

On ne sait si quelque excès de confiance ou de soleil en pleine face aura empêché les Catalans d’offrir cette fois leur plus beau rugby à leurs supporters. Un peu à la peine à l’entame de match, Jason et ses coéquipiers ont plus d’une fois frôlé la correctionnelle sous les coups de boutoir de Mickey Paea et autres Gareth Ellis.

Finalement mieux dans leurs crampons que le spectacle ne le laissait penser, les Dracs inscriront les premiers points du match. Mis en orbite par le chapardeur Pomeroy une fois de plus auteur d’une interception magique, Morgan n’aura plus qu’à courir et courir encore le long des 90 mètres le séparant de l’en-but des anglais volatiles. Michael Oldfield lui emboîtera le pas quelques minutes plus tard, sous les yeux de glorieux anciens du XIII Catalan en pleine célébration des 80 ans de leur club de cœur.

Il aurait été utopique de penser que les garçons de Lee Radford en resteraient là, laissant à leurs hôtes de plaisir de les plumer à l’instar de leurs malheureux prédécesseurs du 16e round. Avec la puissance qu’on lui connaît, Ellis débloquera le compteur des Birds.

Un effort qui sera tôt anéanti par Benjamin Garcia qui fusera au ras d’un tenu joué par Leon Pryce et qui le conduira tout droit sous les poteaux. Un effort que ne manquera pas de bonifier le recordman local Thomas Bosc. Ainsi bien embarqués, les Dragons rejoindront les vestiaires pour une pause avec un avantage de 16 à 4.

Les patrons du SGB

Les stars catalanes tarderont à rejoindre le pré pour la seconde période, laissant leurs adversaires ailés profiter de l’été sur la pelouse du GB Stadium. Une petite farce qui n’aura aucunement l’effet escompté tant l’envie de mater les créatures du Président Guasch se fera plus pressante encore.

Aussi, après que Daryl Millard ait arrondi le score des siens, surviendra une impressionnante rébellion des « Noir et Blanc » relookés pour l’occasion en un très motivant « Bleu New South-Wales ».

Trois minutes, c’est le laps de temps qui suffira à Hull pour asséner coup sur coup à leurs adversaires deux essais qui, après transformations, leur permettront de rêver encore. Sur un 20 à 16 peu après la soixantième, le public de Brutus tous bords confondus se retrouvera plongé dans la stupeur, en proie aux tremblements et suant froid à l’idée d’un probable échec.

Une pénalité accordée aux Dracs pour arrachage ne rassurera que momentanément les fans des Catalans. Au bout du suspens et des 80 minutes de jeu, le coup de sifflet final sonnera la fin de l’affolement cardiaque. Fixé sur un court 20 à 16, le score favorable aux coéquipiers de Vincent Duport leur permettra d’étendre encore leur invincibilité à domicile à 7 matchs.

Une victoire importante

Un succès qui, en plus d’accroître la réputation de forteresse du SGB, laisse présager de longues et intenses instants d’émotion à tous les fans de Dragons Catalans désormais bien implantés sur les hauteurs du classement. Éloi Pelissier suspendu, Olivier Elima, Lopini Paea et Louis Anderson blessés de la dernière heure sont autant de raisons pouvant expliquer le « coup de moins bien » catalan.

Mais Laurent Frayssinous reste confiant, il sait ses cadres plus que jamais impliqués à l’image de son Capitaine Mounis de retour après deux mois passés à retaper sa hanche. Et le coach français de soutenir ses hommes : « La performance est peut-être critiquable (…) mais on reste avec 19 points pris sur 24. Tout en déjouant, on peut gagner de gros matchs grâce à notre défense. » Insistant sur la cohésion de son équipe, « Ce groupe mérite d’entrer dans l’histoire comme étant le premier à aller gagner à Leeds. »

Concernant nos Frenchies, la statistique de la semaine sera à mettre sur le compte de Morgan Escaré. Le jeune arrière trône en tête des meilleurs marqueurs d’essais de la Super League, avec 15 réalisations et force abnégation défensive. À 22 ans seulement, le « Grenat Catalan » (comme l’ont baptisé ses nombreux fans) semble promis à une riche et belle carrière.

Thomas Bosc lui, se place au 8e rang des meilleurs buteurs cette saison derrière des cadors de l’envergure de Sinfield ou Brough. Avec son record de plus de 1 000 points inscrits en Super League, Thomas fait d’ores et déjà partie des « Joueurs de Légende » de la senyera treiziste.

Fiche technique :

Dragons Catalans 20 (16) : Essais (4) : M.Escaré (12′) M.Oldfield (17′) B.Garcia (37′) D.Millard (46′) ; Goals : T.Bosc (12′, 37′) ; 2/4 – 1 pénalité manquée (72′)

Hull FC 16 (4) : Essais (3) : G.Ellis (32′) K.Yeaman (61′) J.Shaul (64′) ; Goals : J.Rankin (61′, 64′) 2/3

9 275 spectateurs au Stade Gilbert Brutus.

 –

Jamal et Bradford Bulls / Kévin et Hull Kingston Rovers

Les Bulls continuent leur descente aux enfers et se voient cette semaine maîtrisés à domicile par les Robins de Kévin Larroyer (blessé). Un score final de 18 à 44 (6-18 à la mi-temps) aux airs d’énième humiliation, preuve que les départs du Coach Cummins et de son assistant Lee St Hilaire n’auront rien arrangé au moral des bovidés de Bradford. Un moment très certainement difficile à passer pour notre « Jaja » tricolore.

Pour les East-Hull en revanche, les affaires commencent à prendre bonne tournure. Cependant, à un seul point des 8e que sont Widnes Vikings, un calendrier de juillet pour le moins compliqué s’annonce à eux avec les réceptions des Giants et des Saints suivis d’un déplacement délicat à Leeds.

 –

Théo Fages et Salford Red Devils

Il s’agissait bien d’un Round 17 de tous les dangers pour Théo et ses Diables Rouges en déplacement à Warrington. Féroces à souhait depuis 5 rounds, les Wolves ont dégusté tout entiers les diablotins de Marwan Koukash, cornes et sabots compris.

Un échec loin d’être une déroute pour les coéquipiers de Fages qui ne chutent que de 20 à 36 au Halliwell Jones Stadium.

19e homme du système Harris, Théo Fages n’a finalement pas été retenu pour fouler le pré de la tanière aux loups.

Téhora Dutenu

Résultats

round17

Classement

round17

Vidéo de la semaine

Inside Dragons Catalans vs Hull FC – Source : SLTV – superleague.co.uk

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire