Accueil » A la une » L’étoile de “Tony G” restera

L’étoile de “Tony G” restera

“Un mal pour un bien”, s’interroge Bernard Guasch dans les colonnes de L’Indépendant, à propos du départ en fin de saison de Tony Gigot, les négociations entre les deux parties, concernant un éventuel nouveau contrat, n’ayant pas abouti.

Peut-être que le président des Dragons Catalans a raison, car le “joueur de la finale” de la Cup, en 2018, saura probablement relever le nouveau challenge s’offrant à lui, en Super League, en NRL ou à XV, son choix n’est pas encore fait.

Reste que ceux, dont nous sommes, qui l’ont côtoyé ces dernières saisons, notamment sous le maillot tricolore, regretteront de ne plus croiser aussi souvent un joueur aussi doué ballon en mains, doublé d’un homme de caractère.

Ombrageux pour ceux qui le connaissent mal, de bonne compagnie pour les autres, parce que à la fois direct et facétieux, pour tout dire attachant, les trois mi-temps confondues.

Le joueur, comme l’homme, laissera en tout cas sa marque au stade Gilbert-Brutus, qui le verra évoluer une dernière fois – quoique sait-on jamais de quoi l’avenir est fait – sous le maillot sang et or, samedi contre Hull KR.

On n’entendra plus la petite mélodie fredonnée un rang devant nous, en août 2018 dans les tribunes de Wembley, par des supporters conquis : “Tony, Tony, Tony…”

Oui, “Tony G” s’en va, mais “mal pour un bien” ou pas, son étoile brillera à jamais dans le ciel d’un pays catalan qui l’avait adopté, puis adulé.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire