Accueil » A la une » Limoux baisse sa garde après la pause

Limoux baisse sa garde après la pause

Le rythme élevé imposé par les Catalans, auquel Limoux s’était adapté sans problème en première mi-temps, a fini par jouer un mauvais tour à des visiteurs joueurs jusqu’au bout en dépit de conditions atmosphériques peu propices à un rugby de mouvement.

Car dès la reprise, bien qu’eux aussi usés par les généreux efforts déployés jusque-là, les Sang et Or contrôlèrent de mieux en mieux la situation, sur la base d’une condition physique irréprochable.

La pluie battante n’avait en tout cas jamais freiné l’ardeur des deux équipes, lesquelles justifiaient pleinement leur statut de favorites dans la course au titre. Avec une première franche occasion à mettre au crédit des Audois, la passe au pied, limpide, de Mickaël Rouch pour Luc Franco, engendrant un essai cependant refusé pour hors-jeu. Et une minute plus tard (14), le même ailier catalan de Limoux plongeait cette fois victorieusement dans la piscine de l’en but adverse, le coup de pied rasant d’Arthur Gonzalez-Trique ayant fait mouche.

La réaction des Dragons U23 ne tardait pas, Benjamin Vergniol, désigné “joueur du match”, ramassant un ballon perdu pour faire parler sa vitesse sur 70 mètres. La transformation de Joan Guasch, tentée depuis le bord de la touche, tutuyait seulement un montant des poteaux, mais qu’importe car bientôt un joli geste de Louis Jouffret profitait à Thomas Ambert. Puis le public, aux anges, avait droit à un essai collectif de grande classe, avec Mathias Pala au bout.

Lors du retour aux vestiaires, on en restait à ce score de 12-6, car un essai de Valentin Yesa, sur service de Florian Bousquet, était refusé (40).

L’intensité de la rencontre baissait dès la reprise, surtout du côté limouxin, et comme de nouveau un ballon était relâché, Vergniol, plus sprinter que jamais, ne laissait pas passer l’occasion. Limoux, néanmoins, ne désarmait pas, Joel Edwards était bloqué sous les poteaux catalans (63), et une pénalité de Thomas Lasvenes replaçait les Blanquetiers dans le mouchoir du bonus (20-8). Lequel s’envolait toutefois deux minutes plus tard quand Louis Jouffret à son tour bénéficiait d’une offre à deux points.

Dur pour les Rouge et Noir, constants dans l’effort mais moins adroits et moins réalistes que leur hôtes, exemplaires à l’image de Ugo Perez et Antoni Maria.

FICHE TECHNIQUE

St Estève-XIII Catalan – Limoux 22-8

Mi-temps 12-6

Arbitre Cyril Vergnes

Pluie incessante, temps frais, absence de vent, terrain très gras

St Estève-XIII Catalan : 4 essais B. Vergniol (18, 60), Ambert (30), Pala (35), 1 T (60) et 2 pénalités (44, 75) Jouffret.

Limoux : 1 essai L. Franco (14), 1 T et 1 pénalité (73) Th. Lasvenes (Limoux).

Cartons jaunes à la 48è : Pala (St Estève-XIII Catalan) et Bartuziak (Limoux).

DRAGONS U23 : F. Flovie – Pala, Duport, Ambert, J. Flovie – (o) Jouffret, (m) J. Guasch – Belmas, Meresta-Doucet, Bartès – B. Vergniol, U. Perez – Goudemand.

Sont entrés en jeu Mendy, M. Khedimi, A. Maria, Séguier.

LIMOUX : Th. Lasvenes – L. Franco, Ma. Mayans, J. Guiraud, Renu – (o) Torreilles, (m) Gonzalez-Trique – Latu, S. Teixido, Herold – Edwards, M. Péault – Rouch.

Sont entrés Bartuziak, Yesa, F. Bousquet, Murcia.

Ugo Perez a œuvré sans relâche
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire