Accueil » A la une » Nicolas Clausells : “Je pense que cette coupe du monde est vraiment importante à gagner pour l’avenir du XIII Fauteuil en France”

Nicolas Clausells : “Je pense que cette coupe du monde est vraiment importante à gagner pour l’avenir du XIII Fauteuil en France”

Cette année et pour la première fois de l’histoire, les Dragons Handi participent à la Challenge Cup (coupe d’Angleterre) . Dans la lignée de leur équipe fanion des Dragons Catalans, victorieuse de la Cup en 2018, ils tenteront d’aller chercher le tire ce samedi. L’occasion pour Nicolas Clausells, international français de XIII Fauteuil, d’évoquer cette finale qui approche et de parler des prochaines échéances de l’équipe de France. 

Nicolas tu es champion de France avec les Dragons depuis le 21 mai, dis-nous en plus sur cette magnifique saison ? 

Nicolas Clausells : “C’est vrai qu’on a vécu une superbe saison malgré des soucis de report de match, d’organisation. Beaucoup d’équipes n’étaient pas complètes (covid) ce qui explique les scores plutôt larges en notre faveur. Mais cela ne reflète pas le niveau du championnat de France. D’ailleurs on l’a bien vu en finale, nous nous sommes fait accrocher sur les 50 premières minutes par Montauban. Puis on espère que cette magnifique saison va s’achever sur un nouveau titre.”

Justement, vous êtes samedi en finale de la challenge Cup, qu’est-ce que ça fait de participer à cette compétition mythique ? 

NC : “C’est un  sentiment spécial. Aller chercher un trophée chez les anglais c’est particulier, vous n’avez qu’à demander aux Dragons Catalans ou au Toulouse Olympique. Vraiment de participer à cette challenge Cup ce n’est que du bonheur, un véritable plus pour le club et pour l’histoire du XIII français.”

Vous allez affronter Leeds qui vous a déjà battu lors de la phase qualificative (8-0), que faudra t’il faire de mieux pour l’emporter ? 

NC : “Ne pas jouer comme les anglais ! C’est ce qui nous a posé problème sur ce premier affrontement. La façon de jouer en Angleterre est différente d’ici, ils ralentissement énormément le tenu. Puis quand on s’est remis à jouer notre jeu, c’était trop tard.”

Tu vois donc cette rencontre bien différente de la première ? 

NC : “Oui, on va venir imposer notre jeu ça c’est clair. Après je pense que cette finale dans l’esprit et la combativité ressemblera à un “crunch”. Puisque les deux équipes composent en grande majorité les équipes nationales française et anglaise.” 

Tu n’étais pas parmi les sélectionnés lors du dernier rendez-vous (raisons professionnelles et personnelles), comment analyses-tu cette défaite ? 

NC : “Mon ressenti de ce que j’ai vu et je peux me tromper car je n’étais pas sur le terrain, c’est qu’on a trop joué individuellement. C’était un peu stéréotypé et ça manquait de passe.”

Le match des origines se profile à l’horizon (2 juillet), c’est donc la dernière étape de qualification pour intégrer le groupe Bleu ? 

NC : “Exactement c’est un rendez-vous à ne surtout pas manquer. Tout le monde va devoir montrer au staff ses qualités et prouver qu’il mérite d’être appelé avec l’équipe de France. Puis du point de vue du score, de toute façon c’est l’Est qui va gagner ! (rires)”

J’imagine que l’objectif pour cette coupe du monde est toujours le même, conserver le “Graal” une troisième fois d’affilée ? 

NC : “Bien sûr mais en réalité pour les Anglais ça va être une vraie première coupe du monde. Parce que pour la première fois on a un vrai évènement en commun aux mêmes dates et avec le même statut que les autres compétitions (Hommes / Femmes). Il y aura des supporters, des médias, du public, ça va être énorme. Je pense que cette coupe du monde est vraiment importante à gagner pour l’avenir du XIII Fauteuil en France.”

Les Catalans ont pu communier avec les féminines et leurs supporters ! ©Dominique Verdière

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire