Accueil » A la une » Palau battu mais au niveau

Palau battu mais au niveau

Loïc Rosemplatt, grand malchanceux du derby catalan.

PALAU – ST ESTEVE XIII CATALAN 26-30

Mi-temps 22-18

Temps doux et ensoleillé, arbitre Mohamed Drizza, 1 500 spectateurs environ.

Palau : 4 essais Bernard (11), Pomeroy (29), Herrero (38), Atba (78), 2 T (11, 38) et 3 pénalités (13, 36, 40) Herrero.

St Estève XIII Catalan : 5 essais Martin (9), Ambert (16), M. Laguerre (20), T. Chan (42), J. Flovie (64), 5 T Brochon.

Cartons jaunes :

Dezaria (13) à St Estève XIII Catalan.

Chalmey (25) à Palau.

PALAU : Merbah – Thérésin, Gambaro, Pomeroy, Atba – (o) Herrero, (m) Jordan Boudebza – Domergue, John Boudebza, Janicot – Bernard, Celerino – Rosemplatt.

Sont entrés en jeu Jamil, Doutres, Chalmey, K. Belkhiri.

ST ESTEVE XIII CATALAN : Brochon – J. Flovie, M. Laguerre, Ambert, Martin – (o) J. Guasch, (m) Meresta-Doucet – Cozza, Zafra, Salabio – Le Cam, Perez – Mencarini.

Sont entrés T. Chan, R. Khedimi, R. Franco, Jobe.

Non seulement Palau a tenu le score à deux reprises (8-6, puis 22-18), mais en plus il a bien failli coiffer son voisin sur le fil, au bout d’un match joliment aéré, bien que parfois tendu, et  remporté par une équipe composée de jeunes avants confirmant, semaine après semaine, le réel potentiel dont ils disposent (Corentin Le Cam, Hugo Salabio, Mathieu Cozza).

Le mérite des Broncos n’est donc pas mince, d’avoir rivalisé d’égal à égal, avec en tête de cortège Clément Herrero, fine lame, Ben Pomeroy, peut-être bien le meilleur sur le terrain, et Julien Bernard, percutant.

Rosemplatt sérieusement blessé

Privé définitivement du soldat Loïc Rosemplatt à l’heure de jeu (genou droit sérieusement amoché, évacué du terrain sur civière, puis du stade par les pompiers), Palau, jusque-là, avait certes cédé quand Ugo Martin clôtura une louable attaque classique, mais aussitôt répliqué par Bernard, au terme de deux splendides doubles passes intérieur-extérieur.

Plus tard, si deux libérations coup sur coup de Le Cam ne donnaient rien, Thomas Ambert, lui, réussissait à s’infiltrer victorieusement, les visiteurs augmentant leur avance quand Laguerre montrait son numéro à la défense adverse, après feinte de passe.

Mais dix minutes plus tard, Herrero plaçait Pomeroy dans un intervalle gagnant, et le même ouvreur palauenc passait ensuite la défense sang et or en revue.

Il fallait un offload de Le Cam en direction d’Alexis Meresta-Doucet pour voir la réserve des Dragons reprendre les commandes, Tiaki Chan jouant les anguilles sur le tenu.

Joan Guasch, toujours bon pied bon œil, illuminait une offensive que Jordan Dezaria était à deux doigts de conclure (46è).

Romain Khedimi, dans la même minute, était stoppé sous les poteaux adverses, et le cousin de Yacine Atba profitait ensuite d’un service à l’intérieur pour marquer un essai entaché d’un léger en avant.

Flovie et Atba en vedette

Contraints de remettre l”ouvrage sur le métier, les Catalans de la ville devaient finalement patienter jusqu’à la 64è minute, pour faire un break bienvenu, Jordan Flovie ayant allongé ses jambes pour récompenser d’un essai un mouvement offensif ultra rapide.

30-22 avec la deuxième transformation de Robin Brochon depuis le bord de la touche, mais les Broncos avaient encore de l’essence.

La “valise” d’Atba n’arrivait pas à quai, le offload de Paco Jamil, bien que fructifié par Marvin Merbah et François Thérésin, ne permettait pas aux locaux d’aller au bout, Atba montrait une fois encore les dents en vain, mais deux minutes plus tard le jeune ailier, servi par Merbah, effaçait Brochon de son chemin pour offrir au public un final haletant.

Jamil était alors tout près de toucher le jackpot, puis Palau avait le tort de jouer au pied sur un deuxième tenu, et en face Meresta s’échappait pour du beurre, alors que l’arbitre refusait à Romain Franco l’ultime essai de cette joute palpitante, entre un séduisant Saint-Estève XIII Catalan, et un non moins méritant Palau, qui se contentera du point de bonus, mais qui n’a probablement pas fini d’en faire voir de toutes les couleurs, cette saison, à ses adversaires.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire