Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Pia confirme en dominant Avignon

Pia confirme en dominant Avignon

SOA-Pia2_Septembre2012
Crédit photo : Yannick Pons ©

Les Salanquais avaient à coeur d’essuyer l’affront subi les deux dernières saisons sur le terrain des Avignonnais. Forts d’une première victoire acquise lors du Magique Week-end face à Carcassonne (36-16), ils ont cette fois-ci fait usage de leurs forces individuelles afin de les mettre au service d’un collectif qui semble désormais bien huilé. Il sera bien difficile d’arrêter cette machine.

Une machine qui n’est assurément pas un diesel puisque c’est Willie Mataka, l’ancien avignonnais qui a après cinq petites minutes de jeu au tableau d’affichage, inscrit le premier essai de la partie. C’est ensuite Dustin Cooper qui s’est mis en lumière. D’abord par une superbe passe pour Clément Soubeyras qui surgit de nulle part (8ème) et ensuite par une flamboyante percée au sein de la défense locale pour porter l’estocade à 16-0 après dix minutes de jeu seulement.

Avignon bien trop timide

Les hommes de Renaud Guigue n’auront jamais vraiment existé dans cette rencontre. Trop timides et trop restreints par un effectif qui a du composer avec Tony Gigot à la charnière à la place de Jordan Meads, forfait de dernière minute pour une angine foudroyante. Les Piannenques ont trop souvent profité des défaillances aberrantes sur les côtés des joueurs de la cité des Papes. C’est Christophe Moly qui en a profité le premier (16ème) avant qu’il ne soit imité par Wendy Buches quelques minutes avant la mi-temps (33ème). Le public, venu nombreux malgré le temps capricieux n’a pu se nourrir que d’un cinglant 28 à 0 en faveur des visiteurs à l’heure d’aller aux citrons, une bien triste consolation pour eux que celle d’avoir vu les “Vert et Rouge” produire un jeu spectaculaire et efficace.

Olivier Arnaud, monsieur plus

Acculés durant de nombreuses minutes en défense (comme lors d’une grande partie du match), les Bisons cédaient à deux reprises sous les coups de boutoir de Dustin Cooper, impressionnante de rapidité et de dextérité balle en main (53ème et 57ème). L’entrée en jeu d’Olivier Arnaud, de retour après une fracture de la malléole contractée la saison dernière), aura changé beaucoup de choses. D’abord l’ouverture du score des “Bleu et Blanc” après une passe in extrémis de Joris Clément (59ème). Joris Cagnac l’imitera trois minutes plus tard, en force toujours (60ème), sans conséquences. Ensuite une fraicheur, une envie et un enthousiasme imperceptibles chez ses coéquipiers depuis plusieurs semaines. Ben Vaeau asseyait la domination sans équivoque des Catalans (70ème). Des Catalans qui ont démarré de la meilleure des façons en route vers le titre, même si la saison est encore longue…

Fiche technique :

Samedi 29 septembre, au stade Saint Ruf d’Avignon, Pia bat Avignon 46 à 12 (Mi-temps : 28-0). Tempos pluvieux, pelouse en excellent état. Arbitra M. Grandjean G. assisté de MM. Abrial et Anglade.

Evolution du score : 0-4, 0-10, 0-16, 0-22, 0-28, 0-34, 0-40, 6-40-, 12-40, 46-12.

Avignon :

2 essais Arnaud (59’), Cagnac (62’) et 2 transformations Gigot (60’), (63’)

Pia :

8 essais Mataka (5’), Soubeyras (8’), Cooper (10’, 53’, 57’), Moly (16’), Buche (33’), Vaeau (70’) et 7 transformations Grésèque (8’, 10’, 16’, 37’, 53’, 57’, 70’)

Avignon : Gaillard – Pavoni ; Romano ; Khattabi ; Ghanem – Bissière (o) ; Gigot (m) – Pelo ; Nasso ; Cagnac – Pourret ; Clément – Wood. Sont entrés en jeu : Durandal, Armani, Arnaud (c), Tamghart.

Pia : Soubeyras – Buche ; Ambert ; Mataka ; Shorter – Grésèque (o) (c) ; Porter – Moly ; Comtat ; Cooper – A.Bentley ; K.Bentley – Vaeau. Sont entrés en jeu : Pacull, Mayans, Torreilles, Navarette.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire