Accueil » Actualité Internationale » Super League » Prêts pour la course d’obstacles

Prêts pour la course d’obstacles

GREENSHFFRSEP 

RMD Agency

La première victoire des Dragons, cette saison, concerne la fréquentation record au stade : 9 385 spectateurs de moyenne pour les rencontres à domicile, soit mieux que le précédent record, datant de 2009 (9 158 spectateurs).

La deuxième, c’est bien sûr cette appartenance au Top 4 final, avec plus de victoires engrangées qu’en 2008, où les Catalans avaient pris la troisième place au terme de la saison régulière.

La dernière victoire en date, elle, enregistrée samedi aux dépens de Bradford, relèverait de la simple anecdote si elle n’avait été ponctuée de neuf essais inscrits aux Bulls, contre cinq encaissés.

Autant dire qu’à moins d’une semaine du coup d’envoi des play-off (vendredi soir à Wigan), l’attaque ça va, mais la défense laisse encore un peu à désirer.

Un mal récurrent auxquels les joueurs et leurs entraîneurs tentent en vain de combattre depuis plusieurs semaines déjà, conscients que le moindre laxisme dans ce domaine ne pardonnerait pas, en match éliminatoire.

Sans jeu de mot, on peut donc arguer du fait que les Sang et Or sont sur la défensive, au moment d’attaquer la période la plus cruciale de l’année, même si un échec au JJB Stadium n’en serait pas un à proprement parler, en ce sens qu’une deuxième chance serait accordée, à domicile cette fois, le 21 ou 22 septembre, pour le compte des quarts de finale.

Rien ne dit, en tout cas, que les Dracs ne se hisseront pas directement en demi-finale. “Sur un match, nous sommes capables de battre n’importe quel adversaire”, se persuade David Ferriol.

Menzies, Dureau et Greenshields sur l’air des lampions

“On a le jeu pour battre n’importe qui, mais on doit croire en nous”, nuançait quelque peu Trent Robinson au soir de l’ample victoire sur les Bulls.

Un coach sachant qu’à Wigan son équipe n’aura pas l’appui, important, de son public. Envers lequel il ne tarit pas d’éloges : “Lorsque nous étions menés 0-10 en début de match, samedi, au lieu de nous siffler les fans nous ont encouragés, ce qui démontre l’importance du 14è homme.”

Lequel a scandé avec frénésie les noms de Menzies, Dureau et Greenshields, tant ces trois-là ont rayonné, devant Bradford. Et le dernier nommé a particulièrement apprécié : “J’ai été impressionné d’entendre chanter mon prénom.”

Ce qui ne l’empêche toutefois pas d’être réaliste : “Nous devons améliorer des petits détails.”

Ceux qui feront la différence en play-off, les quelques lacunes entrevues ici et là n’ayant pas davantage échappé à Thomas Bosc : “Tout ne fut pas parfait, notamment dans notre placement défensif.”

Pas plus qu’à Sébastien Raguin : “Il nous faudra être meilleurs en défense et en plus réussir toutes nos combinaisons en attaque.”

“Quarante-huit heures difficiles”

Et c’est encore l’entraîneur qui positive le plus : “Les joueurs ont passés quarante-huit heures difficiles à cause de moi (ndlr : il leur a annoncé mercredi son départ en fin de saison vers les Sydney Roosters), mais ils ont été très forts mentalement, à l’image de Clint Greenshields, énorme, et ils ont disputé à mon sens le match le plus intense de la saison avec celui de Warrington à Brutus, en championnat.”

Un championnat qui passe en mode Coupe, avec les matchs éliminatoires (sauf le premier à Wigan) à venir.

“C’est un autre niveau qui nous attend à Wigan, concède Trent Robinson. Mais les gars sont désormais habitués à ces rudes joutes contre les meilleurs, et face à Wigan comme devant Warrington, nous avons une fois perdu, l’autre fois gagné, alors…”

Alors ? “Nous avons la capacité de gagner.”

On ne demanque qu’à croire un coach australien qui insistera sur la récupération, en ce début de semaine, avec un jour de moins que Wigan entre le dernier match de la phase de classement et le premier des play-off. Un (léger) handicap dont les Dragons se seraient volontiers passés, mais comme ils semblent près pour la course d’obstacles…

1er TOUR DES PLAY-OFF Play-off qualificatifs 1er (Wigan) – 4è (Dragons) 2è (Warrington) – 3è (St Helens)

Play-off éliminatoires 5è (Leeds)  – 8è (Wakefield) 6è (Hull FC) – 7è (Huddersfield)

2è TOUR (21,22,23 septembre) Demi-finale préliminaire 1 (1/4) Mieux classé des perdants des play-off qualificatifs (1-4, 2-3) – Moins bien classé des vainqueurs des play-off éliminatoires (5-8, 6-7)

Demi-finale préliminaire 2 (1/4) Moins bien classé des perdants des play-off qualificatifs (1-4, 2-3) – Mieux classé des vainqueurs des play-off éliminatoires (5-8, 6-7)

3è TOUR – DEMI-FINALES (28,29,30 septembre) Mieux classé des vainqueurs des play-off qualificatifs – Club de son choix vainqueur en demi-finale préliminaire 2è mieux classé des vainqueurs des play-off qualificatifs – Autre club vainqueur en demi-finale préliminaire

4è TOUR (finale) Samedi 6 octobre à 19h à Old Trafford

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire