Accueil » A la une » Saint-Estève XIII Catalan régale!

Saint-Estève XIII Catalan régale!

Cozza, Meresta et Séguier n’ont laissé aucune chance à Avignon

ST ESTEVE XIII CATALAN – AVIGNON 56-22

Mi-temps 38-6

Beau temps, vent violent

Arbitre Stéphane Vincent

St Estève XIII Catalan : 10 essais Jobe (5), Meresta-Doucet (10), Broughton (21, 56), S. Bled (25), Vailhen (31), Bartès (37), Zava (39), R. Franco (44), Cozza (64), 8 T J. Guasch.

SOA : 4 essais Domic (15), Melhout (69), O. Arnaud (72), F. Jullien (78), 3 T O. Arnaud.

ST ESTEVE XIII CATALAN : Brochon – Broughton, Jobe, R. Franco, Martin – (o) Mourgue, (m) J. Guasch – Salabio, Meresta-Doucet, Bartès – Séguier, Perez – Cozza.

Sont entrés en jeu Le Cam, Zafra, Vailhen, Bled.

AVIGNON : O. Anaud – Rey, Domic, Tanginoa, Mallem – (o) Bissière, (m) V. Comtat – Navarro, F. Jullien, Mendy – Delor, Pourret – M. Romano.

Sont entrés Clément, Melhout, R. Ganz, Durandal.

La présence parmi le public de la forte cohorte des joueurs provençaux des Dragons, Tony Gigot, Benjamin Jullien, Ben Garcia, Fouad Yaha, Arthur Romano, n’a pas porté chance à un SOA trop vite débordé par un ensemble catalan guidé de main de maître par Joan Guasch.

Seules les dix dernières minutes furent profitables aux visiteurs, avec un essai de Mike Melhout, adroitement sollicité par Fabien Jullien, un autre, superbe et solitaire, d’Olivier Arnaud, le dernier étant l’oeuvre de Fabien Jullien, exploitant son coup de pied rasant sans avoir recours à l’aide d’un coéquipier.

Jusque-là, les Sang et Or s’étaient promenés. Robin Brochon plaçait Romain Franco dans de bonnes dispositions. Un tenu plus loin, le jeu se renversait sur le flanc opposé, au bénéfice de Maxime Jobe, le dernier U19 sorti de la botte du coach Benoît Albert.

Alexis Meresta-Doucet se transformait en contorsionniste pour inscrire le deuxième essai des siens. Avignon faisait un moment illusion avec le plongeon victorieux de Jesse Domic, sur un coup de pied rasant et face à une défense figée, puis Paul Séguier, mis dans un intervalle, effectuait un court sprint avant de servir Franco à l’intérieur. L’essai était refusé, mais pas le suivant, de Jodie Broughton, sur interception de cent mètres.

Sébastien Bled, au ras, alourdissait la valise vauclusienne, puis Florian Vailhen s’extirpait d’un plaquage, Arnaud Bartès allait lui aussi en dame au prix d’un bel effort, et pour clôturer cette mi-temps à sens unique, Séguier, Broughton et Valentin Zafra s’entendaient pour signer un essai de soixante mètres.

Les Catalans auraient pu se contenter de ce matelas, mais Franco interceptait peu après la reprise pour une conclusion de quatre-vingt dix mètres, Broughton y allait de son doublé, et une embellie de Hugo Salabio, pénétrant à souhait, ce dimanche, faisait le jeu de Mathieu Cozza, qui jouait les déménageurs derrière le tenu.

La suite était provençale, mais on attendait mieux des “Bleu et Blanc”, même s’ils étaient tombés sur un rival euphorique à souhait, costaud devant et inspiré derrière.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire