Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Trois questions à Benoît Albert

Trois questions à Benoît Albert

ALBHULL 

Benoît Albert, à droite, en compagnie du staff technique de Hull FC, cet été lors d’un stage d’observation dans le club de Super League.

Le co-entraîneur de Pia est à la tête d’un groupe toujours de qualité, mais profondément remanié. D’où un certaine méfiance de sa part, concernant l’objectif à atteindre.

Pia fera-t-il de nouveau partie des grands favoris de la compétition, cette saison ?

“Shead a raccroché les crampons, Wright, Naughton, Cantoni, Royston, n’ont pas été conservés, à l’inverse de Cooper, Porter, Vaeau, Lamelangi, qui sont rejoints par Ben Shorter, Ben Fisher et Willie Mataka. Carrère, Boudebza, Léger, Nabil Djalout, nous ont quittés, cela fait beaucoup de changement. Une chose est sûre, nous avons de très bons joueurs. Une belle équipe ? Je ne sais pas. Nous devons construire un groupe, avec un nouveau talonneur, un nouveau troisième ligne, mais si nous sommes au complet le moment venu nous viserons les deux finales.”

Un mot sur les stagiaires de l’effectif Elite, cette saison ?

“Allan Torreilles est un passeur, un organisateur, junior 2è année, qui se prépare activement, et prend ses responsabilités aux entraînements. Il peut jouer à la mêlée et à l’ouverture. Romain Navarette, également J2, joue pilier ou deuxième ligne. Léo Baixas, J4, est de retour après une saison à Baho. Il possède des qualités physiques hors normes. Bien entouré, il devrait tirer son épingle du jeu. Tous les trois font partie de l’effectif, mais d’autres pourront éventuellement être utilisés en équipe fanion, comme Quentin Maury, seulement junior 1, talonneur d’avenir, Cédric Pacull, un troisième ligne, Gélis et Berga, des J4, Bibent, J3, Bonnet, J2.”

Avec le recul, quel sentiment vous a laissé les deux finales perdues au printemps dernier ?

“Je retiens ce qua dit Anthony Léger : “Je n’ai pas l’impression qu’on ait perdu tellement nous avons pris de plaisir”. Cela dit, nous avions laissé beaucoup de plumes, physiquement et mentalement, en demi-finale du championnat, face à un grand Lézignan, et dans un grand match. Une finale avant la lettre, sans doute… Ensuite, en finale de Coupe, nous avons joué la peur au ventre, la peur de ne rien gagner alors que beaucoup nous voyaient gagner les deux. En plus sous la pluie, ce qui ne facilitait pas notre goût pour l’offensive. On marque cependant deux essais, contre un à Carcassonne, mais nous avons péché par indiscipline. Je retiens quand même de notre saison notre match à Featherstone : une super expérience.”

ENTRÉES :

Baixas (Baho), A. et K. Bentley (Lézignan), Fisher (Dragons), Mataka (Avignon), C. Pacull (Baroudeurs), Shorter (Manly-Warringah), Stacul (Dragons).

SORTIES :

Shead, Cantoni, Royston, Naughton, Wright (retour dans l’hémisphère sud), Garrabé (arrêt), Boudebza (Lézignan), Carrère (Lézignan), Cermeno (entraîneur Côte Vermeille XV), Léger (Baho), N. Djalout (Lézignan ?).

Partager cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
WhatsApp

Laisser un commentaire