Accueil » A la une » U19 : Romain Maury, bon sang ne saurait mentir

U19 : Romain Maury, bon sang ne saurait mentir

Avec Philippe comme père, comment vouliez-vous que Quentin et Romain ne chaussent pas des crampons treizistes ? L’aîné, lui aussi, a porté un temps les couleurs de Pia et de Baho. Le cadet, troisième ligne de 19 ans et demi, qui a suivi le même double chemin en vert et rouge, est aujourd’hui une des pièces maîtresses des Geckos U19, qualifiés cette saison dans le Top 6, et devant attendre la dernière journée, dimanche, pour savoir à quel adversaire ils seront confrontés en play-off.

Réponse, donc, dimanche, où au stade Michel-Bardes les Bahotencs défieront Lézignan.

Entretien avec Romain Maury, auteur d’un triplé le week-end dernier à Carcassonne, et de quatre transformations sur six.

DEBUTS

“Après les premiers pas à l’école de rugby de Pia XIII, j’ai rejoint les benjamins de Baho. Deux ans plus tard, retour à Pia, en minimes, avant d’effectuer une saison à Salanque XV, une autre en cadets au XIII Catalan. J’ai rejoint de nouveau Baho, voici trois ans”.

L’EXEMPLE

“Quentin était physiquement fort. Passé par le Pôle Espoirs de Carcassonne, puis par le Pôle France de Toulouse, il a ensuite mis sa carrière entre parenthèses avant de remettre ça le 20 mai dernier avec les Baroudeurs de Pia, contre Trentels et demi-finale de la Coupe Paul-Dejean. Hélas pour lui, son match de reprise n’a duré que vingt minutes, à cause d’une fracture du tibia. Si je devais prendre une seule de ses qualités, ce serait la défense, sa lutte au sol”.

GROUPE

“La force des U19 de Baho, c’est son collectif. Le groupe s’appuie sur le socle des juniors de la saison écoulée, avec Jordan Routya et Clément Tène comme figures marquantes”.

TOULON

“Le joueur adverse m’ayant fait la plus forte impression, cette année, est le troisième ligne de Toulon”.

SAISON

“Notre parcours 2017-2018 a oscillé entre le haut et le bas. Le quart de finale victorieux en Coupe Luc-Nitard, en Avignon (26-24, le 19 février), est notre match référence. Personne ne nous voyait gagnant, ce jour-là”.

LACUNE

“Notre principal problème, cette saison, se situe devant la ligne d’en but adverse. Nous nous plions exagérément au un par un, alors que nous devrions jouer ensemble pour espérer davantage scorer”.

ESSAIS

“Dimanche dernier à Carcassonne j’ai inscrit trois essais (NDLR : les trois autres étaient signés Truillet, Routya, Roé), les deux premiers sur tap penalty dans les dix mètres adverses, l’autre après un coup de pied rasant pour moi-même”.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire