Accueil » A la une » Un “Kiwi” à la tête des Girondines

Un “Kiwi” à la tête des Girondines

Vincent Wulf est à la tête de l’équipe féminine des Girondins de Bordeaux (Elite 1) depuis deux saisons.

Né à Auckland voilà 48 ans, dans une famille de rugbyman, c’est dès l’âge de 5 ans au Mariste club d’Auckland qu’il débuta, ce qui allait devenir sa passion, puis son métier. Il fût sélectionné chez le U17 néo-zélandais, et a débuté en seniors en 18 ans au club de M. Albert.

Malheureusement une rupture des ligaments au genou sera synonyme d’année blanche. En 1994, il a l’opportunité de jouer la compétition de Cairns en Australie. Il la saisit.Son ancien entraîneur, John Ackland, lui propose deux années plus tard de rejoindre la France, du côté de Villeneuve-sur-Lot. Pari réussi et gagnant puisqu’il trustera les titres pendant presque dix saisons, au poste de talonneur essentiellement.

Vincent Wulf, sous les couleurs de Villegailhenc

Expérience

Une parenthèse au Paris Saint-Germain en 1997 avec l’intégration de l’équipe française de Super League coachée par Michel Mazaré lui ouvrira les portes de l’équipe de France. En 2008 il décide de prendre sa retrait de joueur de haut niveau. Son ami Luc Sonillhac, alors président de la Réole XIII le recture comme joueur-entraîneur. Remarque par son travail, il part durant 5 saisons dans l’Aude entraîner en Elite 2 au Cabardes (aujourd’hui Villegailhenc ARL).

En 2014, il met un terme définitivement à sa carrière de joueur et devient coach de l’équipe féminine de Biganos. Puis, Vincent Wulf, revient à la Réole où il reprend en main l’équipe avec succès qu’il conduit en finale du championnat de France. Lucide sur la situation du XIII, il est convaincu du travail auprès des jeunes, de la structuration de la formation pour arriver à faire progresser ce sport.

Source : Sud Ouest

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire