Accueil » A la une » Vingt minutes ont suffi à Saint-Estève XIII Catalan

Vingt minutes ont suffi à Saint-Estève XIII Catalan

Jordan Flovie a inscrit à lui seul quatre essais.
Crédit Neko Grouch

Ben Pomeroy (quatre essais) a fait des adieux lézignanais en fanfare, mais l’autre quadruplé, signé Jordan Flovie, a une autre saveur. Celle d’une finale de Coupe Lord Derby (le 10 juin à Perpignan) qui ne pouvait échapper aux Catalans, dès lors qu’ils menaient déjà 24-0 après vingt minutes d’une éclatante démonstration de savoir faire offensif.

C’est pourquoi on leur pardonnera volontiers d’avoir gâché une deuxième période entièrement à l’avantage de Lézignanais visiblement peu disposés à subir une déroute, malgré la perte de Walid Emir Bouregba (fracture du péroné) à l’heure de jeu.

Jusque-là, donc, la vitesse, la coordination entre les lignes, avaient conduit les Sang et Or au pinacle, Mathias Pala, Joan Guasch, Louis Jouffret, ayant joué les passeurs décisifs, et les jumeaux Flovie, Lucas Albert, Guasch, les artilleurs.

Dès la reprise, c’était au tour de Pomeroy de jouer à la perfection les passe-muraille, à chaque fois ou presque au relais d’Eloi Pélissier, prince du “petit côté”.

Mais comme Jordan Flovie n’était toujours pas rassasié, il terminait à trois minutes de la fin, quand le score s’était réduit à 32-22 à l’avantage des siens, le remarquable travail préparatoire du duo Lucas Albert – Jouffret.

Le FCL pouvait alors se mordre les doigts d’être entré bien trop tard dans la partie, car au-delà du quadruplé de “Pom”, il avait sérieusement inquiété l’arrière garde catalane dans la même minute (70è). Par Anthony Ors et Pélissier.

Mais frôler n’est pas marquer, et dans ce match à deux visages, le quart d’heure catalan, le premier, avait valu bien plus cher que celui de Lézignan, le dernier.

Benoît Albert pouvait ainsi se féliciter de “la parfaite exécution” de son équipe en première mi-temps, tout en regrettant le fait qu’elle n’ait pas su véritablement tuer le match. Ce qu’il mettait sur le compte de la jeunesse, “même si cela ne constitue pas une excuse aux problèmes rencontrés sur notre flanc gauche, et à notre mauvaise gestion de nos temps faibles”.

Une lacune que les Dragons U23 devront combler s’ils veulent lever les bras au ciel en fin de saison.

Une saison qui n’est cependant pas finie, côté lézignanais, même si l’effectif est atteint dans sa chair.

La fiche technique

ST ESTEVE XIII CATALAN – LEZIGNAN 38-26

Mi-temps 30-6.

Arbitres : Mohamed Drizza et Cyril Vergnes.

Temps doux et ensoleillé.

St Estève XIII Catalan : 7 essais J. Flovie (2, 7, 21, 77), Lucas Albert (8),  F. Flovie (17), J. Guasch (40),  3 transformations J. Guasch (8, 21) et Lucas Albert (77), 2 pénalités J. Guasch (40, 43).

Lézignan : 5 essais Tualima (31), Pomeroy (63, 65, 73, 80), 3 transformations Benausse.

 Cartons jaunes à St-Estève : Belmas (68); à Lézignan: Lilian Albert (16), Tualima (68).

ST ESTEVE XIII CATALAN : Jouffret – F. Flovie, Mat. Pala, Ambert, J. Flovie – (o) Lucas Albert, (m) J. Guasch – Th. Margalet, Méresta-Doucet, Séguier – Pérez, B. Vergniol – Goudemand.

 Sont entrés en jeu : M. Khedimi, Belmas, Bartes, Saloty Mendy.

FCL : V. Ferret – Sarda, Tim. Grandjean, Pomeroy, Tort –  (o) Benausse, (m) S. Grandjean – P. Nègre, Pélissier, Mencarini – Stacul, Lilian Albert – Ors.

Sont entrés : Tualima, Blanke, Bouregba, John Boudebza.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire