Accueil » A la une » Wigan étranglé puis impérial

Wigan étranglé puis impérial

Widnes menait 16-0 en moins d’une demi-heure au DW Stadium ! Et les locaux patientèrent jusqu’à la… 39è minute avant de réagir au score, via un essai en coin de Joe Burgess. C’est dire si ce n’était pas le soir, du moins au début, des Cherry and White, étranglés par la défense âpre de leurs rivaux, et leur jeu mieux léché.

Sam Tomkins ayant manqué la trnsformation, Wigan était encore loin derrière à l’heure de la pause “lager”.

A la reprise, Burgess, George Williams, Tom Davies, montraient tour à tour les dents près de l’en but des Vikings, mais sans réussite au bout de leurs nobles intentions. A l’inverse de Ryan Sutton, à la 52è minute d’un match équilibré depuis le coup d’envoi. Mais qui n’allait pas le rester longtemps…

Huit minutes plus tard, Thomas Leuluai donnait en effet davantage de couleur à son équipe, Sam Tomkins ne parvenait pas à ajouter les deux points de la transformation mais Wigan n’était plus qu’à deux longueurs de son adversaire (14-16).

Et très vite Liam Farrell mettait enfin les siens devant : percée, Hanbury dans le vent, envoyez c’est pesé ! Cette fois, les Warriors menaient 20-16 et ne relâcheraient plus le morceau. A l’instar de Sam Tomkins, qui contrait Gilmore pour une course victorieuse de 70 mètres.

Finalement, Tom Davies, servi par Joel Tomkins, posait une cerise sur le cherry et le score enflait.

WIGAN – WIDNES 32-16

Mi-temps 4-16

Wigan : 6 essais Joe Burgess (39), Sutton (52), Th. Leuluai (60), Farrell (63), Sam Tomkins (74), Tom Davies (78), 3 transformation Escaré (52) et Sam Tomkins (63, 74, 78).

Widnes : 2 essais Whitley (3), Marsh (27), 2 transformations Gilmore (3, 27), 2 pénalités Gilmore (10, 12).

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire