Accueil » A la une » Xavier Vasson : “Les clubs sont demandeurs”

Xavier Vasson : “Les clubs sont demandeurs”

Les diverses finales s’étant déroulées dernièrement à Port-Barcarès, ont démontré qu’étaler les matchs sur deux jours permettait de proposer aux joueurs et aux supporters des horaires conformes à leurs aspirations.

Et Xavier Vasson, en charge du Département Evènements au sein de la FFR XIII, a apprécié le changement de direction : “L’organisation des finales Jeunes à Narbonne en 2017 avait été très lourde à gérer, avec des horaires pénalisants pour les joueurs. Cette fois, le succès populaire était au rendez-vous, le samedi comme le dimanche, avec la possibilité, le premier jour, d’assister à un match des Dragons Catalans, et il était notamment sympathique de voir défiler les jeunes de Baho au stade Gilbert-Brutus”.

Un week-end barcarésien ayant aussi prouvé que l’engouement pour les finales existe toujours. “Tout dépend des clubs, je note que Villegailhenc-Aragon a su mobiliser autour de son équipe, que des bus ont été affrétés par ses soins”.

 Mais pour que la fête soit complète, encore faut-il que le temps soit de la partie. Ce qui n’a pas été le cas pour les finales de Coupe U14, U16, disputées à Ramonville en lever de rideau de celle du Challenge Georges-Aillères.

“Malgré le mauvais temps, le public a en partie répondu présent”, se console Xavier Vasson, plus que jamais convaincu de l’intérêt à ne pas isoler les finales, comme à Saint-Estève le week-end dernier, où trois rencontres se sont succédé.

Associer plusieurs manifestations présente également un maximum d’avantages. “Nous avons travaillé avec les Dragons, concernant l’organisation du Congrès fédéral du week-end prochain, les congressistes ayant la possibilité d’assister au match contre Widnes avant la soirée des XIII d’Or, et le lendemain aux finales de Coupes Lord Derby et Luc Nitard”.

Une unité de lieu qui sera recherchée, à l’avenir, et qui visiblement intéresse les clubs organisateurs : “Nous devons nous appuyer sur les clubs, et ceux-ci sont d’autant plus demandeurs qu’une partie de la recette aux guichets leur est reversée. Par le passé, seuls les clubs finalistes étaient financièrement concernés”.

Xavier Vasson estime par ailleurs que le Tournoi à 9 de début de saison doit être pérennisé, “c’est une demande de la Fédération international, et le rendez-vous en Avignon a été festif”, souligne que le public s’est déplacé pour la rencontre France-Jamaïque, en octobre dernier à Perpignan, mais pas suffisamment pour le Magic Week-End, lequel “n’a pas rencontré le succès populaire escompté”.

“Il s’agit pourtant d’un événement particulier, qui n’existe dans aucun autre sport, nous devrons le conserver, d’autant plus que l’enjeu sportif était bien plus important que lors de l’édition précédente, nous avons en outre assisté à des matchs de qualité, et là encore nous nous sommes appuyés avec bonheur sur un club, l’AS Carcassonne”.

A la FFR XIII, on entend de toute façon continuer à innover : “Contrairement à ce que disent certains, au comité directeur nous avons la capacité à échanger, et le président Marc Palanques impulse beaucoup d’idées, comme celle d’offrir aux vainqueurs des finales des mini Coupes et mini boucliers. D’une manière générale, nous devons faire preuve d’imagination pour espérer susciter l’intérêt de davantage de monde”.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire