Accueil » A la une » 28 Bleus en stage à Port-Barcarès

28 Bleus en stage à Port-Barcarès

C’est au printemps que chez les Bleus on prépare l’automne, aussi le 23 avril à Port-Barcarès aura lieu une première prise de contact qui concernera 28 joueurs.

Une journée de travail au cours de laquelle seront évoqués le calendrier prévisionnel    de l’année, les objectifs qui en découlent, avec visionnage vidéo des progrès affichés durant la dernière Coupe du monde, et les axes de travail à développer, tant offensivement que défensivement.

Et si Morgan Escaré, Romain Navarrete, Ilias Bergal et Théo Fages seront volontairement laissés à la disposition de leurs clubs anglais, d’autres, ne figurant pas sur cette liste, sont plus que jamais suivis de près par le staff des Bleus, en plein accord avec les entraîneurs des clubs d’Elite, comme l’explique Aurélien Cologni : “Les échanges avec eux se sont intensifiés, ces dernières semaines, et un groupe de joueurs “Suivis” (au nombre de 53) a été créé en marge du groupe France, de même qu’un groupe U19, le tout dans l’optique des différents rendez-vous internationaux jusqu’à la prochaine Coupe du monde”.

C’est dire si les portes de la sélection sont plus que jamais ouvertes, les performances en club étant déterminantes pour ceux espérant recoller au peloton (Rémy Marginet, Mickaël Rouch, Antoni Maria, John Boudebza, Lambert Belmas, présents au Mondial 2017), ou tout simplement l’intégrer.

“Nous avons aussi bien tenu compte de la forme du moment que de la confiance à retrouver, pour certains, avant d’établir cette première liste du groupe France, ceux qui n’y figurent pas ne sont en aucun cas écartés, d’autant que les prochains matchs des Provinces fourniront des indications que l’on espère utiles avant le début de la campagne automnale”, insiste Aurélien Cologni.

Deux Toulousains de plus

Un groupe France au sein duquel on trouve Rhys Curran, un moment pressenti pour éventuellement disputer la Coupe du monde 2017, mais qui à l’inverse de son coéquipier toulousain Mark Kheirallah, n’était pas sélectionnable, à trois semaines près.

“Il possède de bonnes courses, est dur au mal, consent énormément d’efforts sur un terrain, communique efficacement, au TO, avec Johno Ford et Stan Robin, et est attiré par le maillot tricolore. Agé de 28 ans, il est en mesure de nous apporter un plus, en cette période de transition, avant de nous passer, à terme, de joueurs assimilés”, note le coach des Bleus, qui a fait également appel à un autre avant toulousain, Bastien Canet, 24 ans, “certes pas aussi performant qu’espéré, récemment contre Toronto, mais qui jusque-là s’était nettement montré à son avantage”.

Au même titre, chez les Dragons U19, que Arthur Mourgue et Louis Carré : “A tour de rôle, lors des différents stages, quelques juniors seront appelés à intégrer le groupe”.

Histoire de montrer qu’au-delà des rendez-vous de l’automne 2018, le moyen terme n’est surtout pas oublié, avec la Coupe du monde 2023 en ligne de mire.

Rhys Curran intègre le Groupe France
Crédit Daniel Foulquier

KHEIRALLAH (TO)
ESCARE (WIGAN)

YAHA DRAGONS)

BERGAL (LEIGH)
MARCON (TO)
MAUREL (TO)
ADER (TO)
CARDACE (FCL)
GIGOT (DRAGONS)
MARGUERITE ( TO )
BARTHAU ( TO )
ALBERT L ( DRAGONS )

ROBIN (TO)
FAGES (ST HELENS)
DA COSTA (DRAGONS)
MARION ( TO )
MARGALET (DRAGONS)
BAITEIRI (DRAGONS)
GOUDEMAND ( DRAGONS U23)
JULLIEN (DRAGONS)
GARCIA (DRAGONS)
CURRAN (TO)
CASTY (DRAGONS)
SIMON (DRAGONS)
BOUSQUET (DRAGONS)
HEROLD ( XIII LIMOUXIN )
BOYER (TO)

YESA ( XIII LIMOUXIN )

NAVARETTE (WIGAN)
CANET BASTIEN ( TO )

MOURGUE (DRAGONS U19)
CARRE (DRAGONS U19)

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire