Accueil » Brèves » 3 QUESTIONS A…Thierry Alibert, arbitre international

3 QUESTIONS A…Thierry Alibert, arbitre international

Comment s’est passée votre expérience en Super League ?

Cette saison j’ai arbitré 30 matchs en Super League. J’ai été arbitre réserve de Leeds / Manly, finale championnat du monde des clubs Leeds / Dragons Catalan au magic week end en Ecosse, fabuleux moment de communion pour tous les treizistes avec les 14 équipes de Super League. 1/4 de finale de Cup entre Wigan et Salford. J’ai arbitré à la 1/2 finale du Four Nations Angleterre contre La nouvelle-Zélande et pour finir arbitre réserve de la finale Angleterre / Australie. Cette saison a été formidable avec un championnat très ouvert grâce au Salary Cap qui permet de niveler le niveau. Pour moi, ça a été dur au début étant donné que j’ai été annoncé comme remplaçant d’Ashley Klein (arbitre de la dernière finale de coupe du monde  qui a décidé de rentrer arbitrer en Australie. Lors de mon arrivée, j’ai dirigé un match qui était en direct sur la chaîne de télévision Sky ça a été le déclic, j’ai fait le match parfait ce qui a permis d’augmenter ma crédibilité et de prouver qu’avec du travail j’étais au même niveau que les arbitres britanniques. Ensuite on est considérés comme des sportifs de haut niveau au même titre que les joueurs. Il y a aussi plus de pression à gérer; c’est un encadrement très professionnel.

Quel est votre proche avenir ?

En une saison j’ai énormément appris et surtout bien retenu les leçons ce qui m’a permis d’obtenir de bon matchs .Les « big boss » de la Super League souhaiteraient me conserver jusqu’à la prochaine Coupe du monde qui a lieu en Angleterre en 2013. Plusieurs facteurs vont entrer en jeu. Pour l’instant, je sais une chose c’est que je reprends l’entraînement à Leeds lundi 4 janvier pour une saison.

Ensuite on verra, j’ai de la chance d’être dans une bonne ville comme Leeds. J’ai, aussi, ma copine là-bas, tout le monde m’a bien intégré. Mais, il faut penser à l’après rugby et à la condition physique (pour l’instant aucun problème …) Ce n’est pas simple pour s’organiser et puis la saison est longue : de février à octobre.

Le plus dur étant le climat et l’éloignement de la famille et des amis. Quels sont vos objectifs ?

C’est de refaire une saison 2010 aussi bonne que celle 2009 et à court terme, être le premier Français de l’histoire à fouler la pelouse d’Old Trafford ou de Wembley pour une finale de Cup ou de Super League. D’autant plus que certains anciens arbitres vont stopper leur carrière d’ici peu.

J’espère que mon expérience va contribuer à une augmentation du nombre d’arbitres en France. Je suis content de vivre cette fabuleuse aventure. Ensuite, j’aimerais revenir en Australie ou aller en Nouvelle-Zélande.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire