On parlera longtemps, à St Helens, de l’essai injustement refusé à Morgan Knowles (sans le recours à la vidéo, sur laquelle les images parlent d’elles mêmes), au début d’une finale qui, peu à peu, tomba dans les mains des Wolves, même si à l’instar de Théo Fages, les Saints rivalisèrent l’espace des vingt premières minutes.

Un essai construit en deux temps : Théo amorce la première action dangereuse de son équipe, et sur le tenu suivant Knowles aplatit. Pour rien, hélas !

A la 9è minute, le Pianenc s’offre une courte percée.

Plus tard, son coup de pied rasant oblige Warrington à un renvoi sous ses poteaux.

Il sollicite ensuite Naiqama, qui est stoppé près du but.

A la 21è, il envoie une “bombe” sous laquelle il reprend lui-même le ballon pour faire vivre le mouvement via un offload.

Deux minutes plus tard, Théo sert Lomax, lequel prolonge sur Taia, qui commet un en avant près de l’en but adverse.

La chance des Saints est passée, car Philbin marque au prix d’un petit rush, et après deux en avant consécutifs (Taia et Coote), Murdoch-Masila poivre la note (12-0).

A ce niveau, on sait que la moindre faiblesse coûte cher, et contraint de courir après le score, St Helens ne reviendra pas, au grand dam du fan club de Fages, Pascal, le père, Sébastien Terrado, Laurent Frayssinous…

Sous les yeux du prince Harry, Théo ne sera pas fait roi, même s’il fut le meilleur des siens (un en-avant à la 70è minute ne gâchant en rien sa louable prestation), à l’image de Naiqama, Percival, et à l’instar, en face, de Daryl Clark, élu “joueur du match”, Goodwin, Ratchford, Philbin, et tous les avants.

En seconde période, le Catalan tentera l’impossible : une chandelle provoquant une faute adverse, une passe à l’origine d’une action clôturée par un ballon perdu de Makinson !

Théo se signale ensuite par une échappée de vingt-cinq mètres, puis par un repli défensif crucial.

Enfin, il gicle victorieusement, au lendemain de son 25è anniversaire, mais l’espoir sera de courte durée, car la feinte de passe de Daryl Clark fait mouche.

Le milieu du terrain de Warrington a fait la loi, dans cette finale rythmée mais assortie de nombreuses fautes de la part des Saints. Pour lesquels le rêve est évanoui.

Finale de la Cup

WARRINGTON – ST HELENS 18-4

Mi-temps 12-0

Arbitre Robert Hickx

Warrington : 3 essais Philbin (26), Murdoch-Masila (33), D. Clark (72), 2 T de Ratchford, 1 de Patton.

St Helens : 1 essai Fages (56).