Accueil » A la une » Catalans for ever !

Catalans for ever !

L’attente, d’abord. Forcément insupportable.

L’entame, ensuite. Réjouissante.

Puis la mi-temps, celle de l’espoir, évidemment à 14-6.

Et l’entame, la deuxième, excitante avec l’essai bienvenu du prince Wiliam…e.

Et le doute, à l’heure de jeu, une fois que George eut justifié son nom de King.

Crédit talkSport

En suivant, l’angoisse, parce que les Wolves parvenaient enfin à sortir du bois touffu dans lequel ils étaient jusque-là enfermés.

Jusqu’à deux dernières minutes chauffées au fer blanc, avec des  Anglais entreprenants, et des Dragons héroïquement résistants.

La délivrance, enfin ! Celle de tout un peuple, de Catalogne et de partout ailleurs dans la France treiziste. Celle qui résiste, justement, depuis la nuit des temps, ou presque, pour finalement tutoyer les étoiles de Wembley, et rêver à un avenir meilleur.

Crédit RTE Sport

Sans omettre d’englober dans les remerciements, ceux qui depuis treize ans, comme notre voisin d’avion, Greg Mounis, ont construit pas à pas ce succès collectif, arc-boutés sur leur ouvrage, guidés par “Moustache”, comme le surnomme affectueusement Joan, le dernier de la fratrie Guasch.

Un voisin de gradin, celui-là, chaud bouillant comme ses frères Steph et Maxime, sans oublier le cousin Willy, et ces  quelques huit mille bras levés dans le ciel londonien, à l’instant où la corne poignardait définitivement l’adversaire du jour, un historique de la rugby league mâté par neuf joueurs français, accompagnés de huit étrangers devenus Catalans for ever.

Crédit Sky

Le reste ? De la bière au goût de champagne, et des moments gravés pour l’éternité.

Mieux qu’en 2007, bien sûr, parce que cette fois il n’était pas question de voyage à vide, mais de couronnement au pays de sa Majesté.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire