Accueil » A la une » Dangereux et courageux voyage du XIII Camerounais

Dangereux et courageux voyage du XIII Camerounais

Les joueurs de la Fédération Camerounaise viennent de rentrer chez eux après l’un des voyages les plus courageux et les plus difficiles de tous les temps dans un sport international.

Les débutants internationaux viennent de prendre part au Championnat de Rugby à XIII du Moyen-Orient et d’Afrique, organisé au Nigeria voisin et, dans le but de réduire les coûts au minimum, ont pris le bus pour un voyage aller-retour de huit jours comprenant une tentative de vol, des canons pointés sur eux, des paiements non autorisés aux  points de contrôle non officiels et l’équipe étant même arrêtée.

Heureusement, l’équipe masculine a disputé ses deux matchs internationaux programmés et tout le monde est rentré chez soi en toute sécurité.

Le premier match du Cameroun contre le Maroc était prévu pour le mercredi 2 octobre et l’équipe est partie le vendredi précédent. Après s’être arrêtés à quinze points de contrôle différents, avoir dormi et mangé dans le bus et voyagé pendant près de quatre jours, ils sont arrivés deux heures avant le coup d’envoi!

L’équipe a changé de tenue, a joué,  avant de perdre de justesse 8-4.

Trois jours plus tard, ils affrontaient le Ghana, en s’inclinant 10-4, mais toute l’équipe était saluée comme des héros par les autres nations participantes et les organisateurs de l’événement. Ils sont partis à une heure du matin après avoir célébré avec les autres équipes, dans un voyage qui a encore pris quatre jours.

Sur le chemin du retour, l’équipe a été arrêtée à un point de contrôle faute d’argent pour payer des frais imprévus. Une fois dans la nuit, elle a dû repousser les agresseurs potentiels qui tentaient de monter dans le bus pendant leur sommeil.

Carol Manga, directrice générale du Cameroun, a voyagé avec l’équipe et a déclaré: «Nous avons reçu le soutien de nos amis du monde entier, mais pas assez pour garantir des vols, nous avons donc pris un bus. Voyager de cette façon est une combat, mais cela comporte également de nombreux aspects positifs, car nous avons tissé des liens étroits. Les joueurs se sont motivés à réaliser leur rêve et à jouer dans un match international. Je suis tellement fière de toute l’équipe! “

Chris Thair, directeur général de la RLEF, a ajouté: «C’est une histoire remarquable qui caractérise l’engagement envers le rugby à XIII en Afrique et au Moyen-Orient. Nous souhaitons offrir un soutien supplémentaire aux nations, mais ne pouvons le faire sans le soutien des entreprises et de la communauté internationale. ”

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire