Accueil » Actualité Internationale » Super League » Des Frenchies en RFL : 5e Round

Des Frenchies en RFL : 5e Round

Une semaine compliquée vient de s’écouler pour nombre de Frenchies en RFL. Une bévue de taille pour les Dragons Catalans et un non moins lourd échec (6-40) des Rovers de Rémy Marginet qui recevaient les leaders de Leigh sont les grandes déceptions du Round 5.

Théo Fages, John Boudebza et Kévin Larroyer voient leurs équipes enfin récompensées de leurs efforts et qui semblent désormais immergées dans la Super League 2015.

Jean-Philippe Baile n’a pas participé à la victoire des siens en visite à Batley tout comme Adrian Purtell et Alex Mellor. Les Bulls ont pris le dessus sur les Bulldogs et ont remporté la journée in-extremis 26 à 19.

On imagine William Barthau trépignant d’impatience à la perspective de porter secours aux Broncos de Londres. Cette semaine, les Bleus de la capitale anglaise auront permis à Whitehaven de remporter son premier succès de la saison sur un score de 18 à 16.

En Super League, il s’agissait bien de chocs franco-français auxquels ont assisté les fans de rugby à XIII. Théo contre Mickaël, John et Kévin contre les Dracs, autant de raisons pour les âmes tricolore de tester leur sensibilité.

Théo Fages et Salford Red Devils – Mickaël Simon et Wakefield Wildcats

Une rencontre qui avait bien commencée pour les Wakey, premiers à ouvrir les hostilités dans un AJBell Stadium toujours aussi peu fréquenté. Un départ en trombe initié par le surdoué Craig Hall qui permettra à ses coéquipiers d’animer le tableau de marque.

Il ne faudra pas compter sur les diaboliques garçons du coach Harris pour laisser des matous souiller leur arène. Sous les yeux du consultant Tim Sheens et barrée par Adrian Morley, c’est une équipe nouvelle de Salford qui a remporté sa seconde et tant attendue victoire sur un score étriqué de 24 à 18 (12-6 à la mi-temps).

Un dernier essai du talentueux Hall, témoin de l’acharnement des joueurs de Wakefield dans cette rencontre laissent à ces derniers la saveur trop amère de la défaite.

Théo Fages et Mickaël Simon ont tous deux démarré la partie sur leurs bancs respectifs, preuve supplémentaire de la confiance que leur porte les coachs Iestyn Harris et James Webster au vu des effectifs talentueux des deux équipes.

John Boudebza et Kévin Larroyer à Hull KR / Dragons Catalans

Hull Kingston Rovers : B.Cockayne, J.Mantellato, K.Welham, L.Salter, KSio, T.Campese, A.Kelly, A.Walker, J.Boudebza, M.Allgood, M.Blair, T.McCarthy, G.Burke Remplacements : S.Lunt, G.Horne, J.Green, K.Larroyer

Dragons Catalans : M.Escaré, M.Oldfield, B.Pomeroy, W.Tonga, V.Duport, T.Bosc, S.Dureau, O.Elima, I.Henderson, J.Lima, Z.Taia, E.Whitehead, G.Mounis © Remplacements : R.Casty, L.Anderson, É.Pelissier, J.Bousquet

Si, en nos contrées, chacun a pu noter l’atmosphère printanière qui a régné sur la France ces jours derniers, il semblerait que la douceur précoce de ce mois de Mars n’ait point encore atteint le nord-est de l’Angleterre.

C’est donc une météo hivernale qui a accueilli les Catalans sur la rive Est du fleuve Hull, raison apparemment suffisante aux hommes de Laurent Frayssinous pour réchauffer l’air du KC Lightstream. « Tout feu tout flamme », ou comment qualifier l’entame de match produite par les Dragons de Perpignan désormais renforcés par les retours de Casty, Bosc et Pelissier.

La marque s’ouvrira dès la 2e minute, sur un essai de Willie Tonga mais les Rovers auront à cœur d’égaliser puis de prendre la main avant que n’arrive la fin du premier quart-temps. Une échauffourée autour de la 20e provoquera la stupeur chez les fans des rouge-gorges lorsque Richard Silverwood choisira d’envoyer Mitch Allgood se calmer à la fraîcheur du banc.

Une supériorité numérique dont profiteront largement les Dracs, auteurs de trois essais durant la carence subie par Hull KR. Oldfield puis Casty et enfin Pelissier, habituel marqueur des fins de périodes, hisseront leur équipe au score flatteur de 20 à 10 à l’heure de la pause.

C’est à une autre escouade qu’auront à faire Greg Mounis et ses coéquipiers au retour des vestiaires. Des Robins toutes ailes déployées suite aux arguments que l’on imagine de leur manager Chris Chester et qui laisseront leurs adversaires à leur misère défensive et leurs placages manqués.

C’est la bagatelle de 40 points qu’inscrira Hull en seconde période, le tout sans laisser le loisir aux Roussillonnais de mener leurs chaînes à leur terme. L’heure de jeu verra même Craven Park sombrer dans la liesse lorsque Kévin Larroyer crucifiera son ancien club d’un énième essai des Rovers.

En vain, les Dragons Catalans tenteront d’accélérer leurs actions et de stopper enfin l’hémorragie menée par un Terry Campese à la hauteur de sa réputation. Au final, c’est un douloureux revers qu’auront à digérer le trio Frayssinous/Guisset/Monaghan et leur squad toute la semaine durant avant d’affronter Hull, les autres, pour le compte de la 6e journée.

Après les 40 points encaissés à Perpignan contre Salford adjoints à la rafale subie à Hull, on imagine quelle doit être la colère du staff catalan qui avait misé cette saison sur une défense à la fois hermétique et disciplinée. Même si la première mi-temps s’était avérée prometteuse face à des Robins pour le moins empruntés, il semblerait qu’un même scénario semble se dessiner au fil des matchs, une trame qui laisse croire que les Dragons Catalans aiment à alterner phases tonitruantes et moments d’une cruelle absence.

Pour autant nos Frenchies auront su se mettre en valeur, quel que fût leur camp. Titularisé, John Boudebza n’aura pas longtemps figuré sur la pelouse du KCL Stadium. Kévin Larroyer lui, aura démarré sur le banc mais ne sera pas entré en jeu pour rien, en atteste son essai de la 59e.

Jason Baitieri et Benjamin Garcia ont cette fois fait les frais des retours de Bosc, Casty et Pelissier, ces trois derniers ayant montré leur excellente forme et leur faim de marquer. Monté sur ressorts, Morgan Escaré n’aura pas laissé parlé son talent lors de ce choc tandis que Julian Bousquet, souvent ralenti sur les tenus et plaqué haut, aura provoqué nombre d’erreurs anglaises en première mi-temps.

Fiche technique

Hull Kingston Rovers 50 (10)

Essais (9) : K.Sio (16′, 50′, 57′) B.Cockayne (39′, 75′) A.Kelly (44′) K.Larroyer (59′) L.Salter (62′) S.Lunt (68′)

Goals : J.Mantellato (39′, 44′, 50′, 57′, 59′, 62′, 68′, 75′) 8/9

Carton jaune : M.Allgood (22′)

Dragons Catalans 20 (20)

Essais (4) : W.Tonga (2′) M.Oldfield (25′) R.Casty (30′) É.Pelissier (35′)

Goals : S.Dureau (30′, 35′) 2/4

Arbitre : Mr Richard Silverwood

6 723 spectateurs au KC Lightstream Stadium

Téhora Dutenu

 Résumé du match Hull KR vs Dragons Catalans – Source : catalansdragons.com

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire