Accueil » A la une » ELITE 1 – DEMI-FINALES 2019: Lilian Albert : “Nous avons été capables de réagir”

ELITE 1 – DEMI-FINALES 2019: Lilian Albert : “Nous avons été capables de réagir”

Lilian parmi Thomas Lacans, Benjamin Tort et Charles Bouzinac, trois autres joueurs importants du FCL, mardi à Port-Barcarès.

Il a abandonné son métier de commercial et repris ses études. Le 28 juin, trois jours après son 28è anniversaire, et veille de la finale du championnat de France, Lilian Albert saura s’il a décroché sa licence Banques/Assurances.

Et sur le terrain, le fils de Jean-Luc, ex entraîneur à succès de Villeneuve-sur-Lot, a déjà gagné la considération de tous ses coéquipiers. Avant à la fois joueur, et de combat, l’ancien demi d’ouverture et centre a été très en vue tout au long d’une saison qu’il entend bien ne pas terminer en demi-finale, à Saint-Estève.

Lilian, comment s’est déroulé le barrage du week-end dernier, contre le club de tes débuts ? 

Nous avons respecté le plan de jeu en première mi-temps, avons commis des fautes en seconde période, mais nous ne nous sommes pas affolés quand les Villeneuvois sont revenus au score, après leurs deux essais inscrits coup sur coup.

L’inquiétude vous a-t-elle cependant gagné ?

Forcément, car nous ne possédions plus que deux points d’avance, mais heureusement nous avons été capables de réagir. Nous aurions simplement dû le faire plus tôt.

De quoi espérer, ou au contraire douter, avant la demi-finale ?

Si nous parvenons à réaliser la même première mi-temps contre Saint-Estève XIII Catalan, ça devrait aller.

Quel regard portes-tu sur ta saison ?

Je suis davantage content de moi que la saison précédente. J’ai été présent constamment, sauf lorsque j’ai été suspendu deux matchs, et je me suis épanoui à ce poste de deuxième ligne, car le système de jeu lézignanais me convient.

Patrick Amila et Yoan Tisseyre vont tirer leur révérence, en fin de saison.

Qu’est-ce que t’évoque le fait que Yoan Tisseyre et Patrick Amila mettront un terme à leur carrière, en fin de saison ?

Yoan est à la fois un super joueur et un super mec. Je le côtoie depuis longtemps, ayant déjà évolué à ses côtés au Toulouse Olympique. C’est un joueur dur, qui pourrait continuer sans peine son parcours. Je trouve dommage qu’il arrête. Pat, de son côté, possède un gros “cardio”, il travaille beaucoup en salle de musculation, et il est récompensé des ses effort, étant parvenu à faire partie de l’équipe en fin de saison.

Quel joueur des Dragons Catalans tu n’aurais pas aimé affronter, en demi-finale du championnat ?

Il y en a deux : Sam Moa et Greg Bird !

Retrouvailles avec la réserve des Dragons, dimanche pour Lilian Albert.
Crédit MM Photographie
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire