Accueil » A la une » Finale de la Coupe de France U15 : Lézignan léger favori

Finale de la Coupe de France U15 : Lézignan léger favori

Lézignan maîtrise son système de jeu.
Crédit LBC

Lézignan est sur tous les fronts en ce mois de mai, sa politique de formation n’étant il est vrai plus à vanter.

Ainsi les U15 disputeront-ils, comme leurs aînés de deux ans, la finale de la Coupe, ce samedi à Pia (14h), les poulains d’Eric Cols, Bruno Grotti, Cédric Slagmulder, Jérôme Garrigues, qui auront également rendez-vous, le 1er juin à Salon, avec le XIII Catalan en finale du championnat, comptent bien prendre le meilleur sur leurs voisins carcassonnais.

“Le groupe est homogène, et le collectif prend le pas sur les individualités”, note Olivier Estebanez, le coordinateur des équipes de jeunes du clubs des Corbières

Une équipe qui est montée en puissance au fil des mois, composée de jeunes ayant fait leurs classes au FCL, d’autres venus de l’école de rugby d’Ornaisons, mais également de… Carcassonne.

Un mélange savant, les joueurs maîtrisant plus que correctement le système de jeu mis en place par le staff technique.

En face, on sera dans la position de l’outsider, comme le reconnait volontiers Yannick Astié, l’entraîneur de Carcassonne aux côtés de David Bouly : “Nous n’avons concédé que trois défaites dans la saison, contre le XIII Catalan à deux reprises, et à Baho, échouant en quart de finale du championnat avant de remporter la demi-finale de Coupe aux dépens de… Baho (38-10), et Lézignan est au-dessus, même si leurs deux défaites de la saison ont été concédées contre nous”.

Derrière le capitaine et troisième ligne Lilian Bouzignac, et Germain Rigaud, un autre avant, deux des fers de lance des Canaris, Carcassonne espère cependant se montrer à la hauteur de la tâche, en dépit d’un effectif réduit, la profondeur de banc étant susceptible de faire la différence, en finale.

Mais quoiqu’il en soit, la cohésion s’est installée au sein de l’équipe au bout de trois ou quatre matchs seulement, et c’est un ensemble sans complexe qui défiera le FCL, samedi. Avec dans un coin de la tête les deux victoires remportées cette année contre l’ogre des Corbières.

Psychologiquement, cela peut avoir une certaine importance…

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire