Accueil » Equipes de France » XIII de France » France vs Nouvelle-Zélande : Une belle fête malgré la défaite !

France vs Nouvelle-Zélande : Une belle fête malgré la défaite !

Avignon s’est parée de ses plus beaux atours tricolores pour accueillir une des plus belles affiches de l’Équipe de France, le Parc des Sports a fermé ses guichets et les Kiwis néo-zélandais ont bien fait le déplacement en terres vauclusiennes pour y affronter les Bleus. Pour ce qui est du climat et pour que la fête soit vraiment belle, douceur et humidité se sont combinées en ce soir de la Toussaint.

Ce sont les Kiwis qui ont marqué les premiers avant que les débats n’aient le temps d’atteindre la 5e minute de la partie, Kieran Inu se faufilant dans la défense française et voyant son effort bonifié de 2 points de mieux par le buteur Shaun Johnson. Puis ce sera à Franck Pritchard de forcer l’en-but tricolore à la 8e minute pour un essai qui ne sera pas accordé par l’arbitre en charge de la vidéo en Avignon, Mr Hayne. Il faudra avoisiner le quart temps du match pour profiter de la motivation française qui ne passera pas loin d’inscrire ses premiers points avant la 20e mais devra se résoudre à défendre face aux charges offensives des noirs, jusqu’à laisser marquer Isaac Luke la demi-heure de jeu approchant. Une perte de balle de la part des Bleus enverra directement un Kiwi à l’en-but français depuis la ligne médiane, mais une perte de balle au coeur de l’action ne permettra pas à Mr Bentham d’accorder l’essai. Une déception qui n’empêchera pas les hommes de Steven Kearney de réitérer l’effort immédiatement pour inscrire des points qui leur seront cette fois-ci bel et bien accordés.

C’est dans l’enceinte papale sous l’emprise d’une « ola » frénétique et toute acquise à la cause du  XIII de France que les squads ont fait leur retour des vestiaires pour le coup d’envoi néo-zélandais. Ce n’est qu’à la 50e minute que le tableau d’affichage s’animera à nouveau, toujours à la faveur des Kiwis et des mains de leur buteur attitré Shaun Johnson qui signera un doublé à peine 5 minutes plus tard.

Pourtant solide, la défense tricolore ne parviendra pas à stopper le rouleau compresseur des Champions du Monde en titre, tout juste à le ralentir et éviter un naufrage durant les 80 minutes qu’ont duré ce second round français dans la RLWC 2013. Eastwood à 15 minutes de la sirène finale enfoncera encore un peu plus le clou de la défaite et les Bleus combineront talent et ingéniosité sans toutefois parvenir à réduire l’écart. Sam Kasiano sera l’auteur du 40e point néo-zélandais, tout juste sur la 75e minute et Shaun Johnson en métronome se chargera de le transformer. C’est à 2 minutes de la fin que l’arbitre Mr Bentham fera appel à l’arbitrage vidéo par deux fois pour un essai parti d’une inspiration de Théo Fages depuis ses 30 mètres d’abord et puis un autre, des Kiwis cette fois.

Deux essais qui ne seront accordés ni l’un ni l’autre. Sur la 80e enfin, la Nouvelle-Zélande achèvera la volonté bleue de bien figurer grâce à un essai de Tuivasa-Sheck cette fois et qui conclura le match sur un score de 48 à 0.

Troublante défaite pour la sélection de Richard Agar qui aura pourtant réussi à inquiéter quelque peu l’escouade venue de Nouvelle-Zélande et c’est en dépit d’une belle défense et d’une première mi-temps de qualité que l’espoir s’est réduit à néant pour les plus de 17 000 supporters du XIII de France venus en masse applaudir Olivier Elima et ses coéquipiers.

Tehora Dutenu

Nouvelle-Zélande 48 – France 0

MT :18 – 0 ; Arbitres : Mr Bentham assisté de Mrs Atkins, Hicks et Hayne ;
17 518 spectateurs au Parc des Sports d’Avignon

Nouvelle-Zélande 42 : Essais : K.Inu (4′) Luke (27′) F-P.Nuuausala (38′) Sh.Johnson (50′, 55′) G.Eastwood (65′)
S.Kasiano (75′) R.Tuivasa-Sheck (80′) – Goals : Sh.Johnson (4′, 27′, 38′, 50′, 55′, 65′, 75′, 80′)

France 0 : Essais : – Goals : –

France vs Nouvelle-Zélande - Crédit J. ROIG

France vs Nouvelle-Zélande : Une belle fête malgré la défaite ! – Crédit : Jean ROIG

DSCN1490

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Comment (1)

Laisser un commentaire