Accueil » A la une » Interview Sébastien PLANAS: Bilan première partie de saison du Toulouse Olympique

Interview Sébastien PLANAS: Bilan première partie de saison du Toulouse Olympique

Pas de match ce week-end pour le Toulouse Olympique qui va pouvoir profiter d’un repos bien mérité après avoir disputé les 11 matchs de la phase aller du Championship.

Sébastien PLANAS (33 ans), capitaine de l’équipe, était l’un des mieux placés pour dresser un bilan de cette première partie du championnat.

 

Sébastien PLANAS, leader incontesté du vestiaire Toulousain © Bernard RIEU

 

Sur un plan personnel, comment te sens-tu ?

Sébastien PLANAS : Content mais pas complètement satisfait, je ne reviens pas aussi rapidement que je l’aurais espéré des blessures que j’ai pu avoir l’an dernier donc je travaille pour essayer de récupérer le retard par rapport aux autres.

Quel est ton avis sur le groupe Toulousain de cette année, dans sa globalité ?

Sébastien PLANAS : Bien, nous sommes dans la continuité de ce que nous faisions les dernières saisons. Le groupe vit bien, les quelques recrues qui arrivent chaque année, et notamment cette saison, sont super bien intégrées. Nous avançons saison après saison dans la même direction.

Un mot justement sur les trois joueurs qui sont venus renforcer l’effectif ?

Sébastien PLANAS : Sur le plan sportif, nous avons recruté trois joueurs de haut niveau qui, à chaque match, nous montrent leurs qualités et amènent une réelle plus-value à l’équipe. Sur le plan humain, ce sont également de supers mecs qui se sont parfaitement fondus dans notre collectif.

Quel bilan dresses-tu des premiers mois de compétition ?

Sébastien PLANAS : La défaite à Batley nous laisse sur une note négative mais dans l’ensemble satisfait. Nous avons constaté que nous avons franchi une marche par rapport à l’an dernier. Nous sommes plus constants, nous avons un effectif de très bonne qualité. Le tout fait que nous sommes relativement contents de cette première partie.

Quels sont les points positifs et les points à améliorer que tu retiens ?

Sébastien PLANAS : Les points positifs : nous sommes allés gagner à Leigh, qui est quand même un prétendant à la remontée en Super League, et nous avons remporté des victoires importantes, à Londres notamment, que nous n’avions pas su obtenir l’an dernier.

Parmi les points à améliorer : peut-être la façon d’aborder les matchs ; et savoir se détacher du contexte pour avancer tout le temps de la même façon. Si la situation ne nous est pas favorable, nous pouvons avoir du mal à enclencher la marche avant. Nous devons remédier à cela.

 

Est-ce que le niveau du Championship a évolué par rapport à la saison passée ?

Sébastien PLANAS : Evolué, oui parce que les clubs du haut de tableau sont encore meilleurs, et il y a eu les arrivées de Toronto et Leigh. Mais du coup, je trouve qu’un fossé s’est créé avec les équipes de bas de tableau, comme Sheffield, qui a perdu pas mal de joueurs. Après je pense que, d’une manière générale, la compétition s’est améliorée en effet.

Quelles sont les équipes qui t’ont fait la plus forte impression ?

Sébastien PLANAS : Featherstone, Londres, ou Toronto bien sûr, mais aussi des formations comme Dewsbury, contre qui ce n’est jamais facile.

Comment abordez-vous la phase retour ?

Sébastien PLANAS : Avec le même état d’esprit que depuis le début de la saison, à savoir travailler toutes les semaines, prendre les matchs les uns après les autres et ne pas faire de distinction entre les petites et grosses équipes. La saison dernière, nous ratons la qualification parce que nous avons perdu des points chez les équipes qui étaient moins bien classées que nous. Tâchons de ne pas reproduire les mêmes erreurs cette année.

Quels seront les matchs clés de cette fin de première phase ?

Sébastien PLANAS : Tous (sourire). Il n’y a pas de petits ou gros matchs, ils sont tous importants. Nous allons recevoir des concurrents comme Featherstone (samedi 5 mai, 18h), Leigh (16 juin à Albi) ou Londres (7 juillet), il y aura également deux gros rendez-vous contre Toronto au Magic Weekend puis face à Londres au Summer Bash, mais il faudra aussi assurer à Sheffield, à Swinton, Barrow, Rochdale etc…

Qu’est-ce qu’il reste à souhaiter à l’équipe ?

Sébastien PLANAS : De continuer à progresser et à prendre le même plaisir que nous prenons depuis un petit moment, tous ensemble.

Et à toi personnellement ?

Sébastien PLANAS : De retrouver mon meilleur niveau (rires).

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire