Accueil » A la une » Jacques PLA est le nouveau DTN de la FFRXIII

Jacques PLA est le nouveau DTN de la FFRXIII

Jacques Pla, en blanc, alors qu’il était DTN de la Fédération Française de Pelote Basque

Marc PALANQUES a fait son choix, le choix du regard neuf et du transfert d’expériences.

Jacques Pla a officiellement pris ses fonctions de Directeur Technique National. Né à Toulouse voici 51 ans, originaire de Catalogne par son père, et d’Aragon par sa mère, le successeur de Patrice Rodriguez a longtemps côtoyé les treizistes au Pôle France de Toulouse.

Quel a été jusqu’ici votre parcours professionnel ?

Ma première affectation, comme professeur d’EPS, était en Seine-Saint-Denis. J’ai été le DTN de la Fédération française de Pelote Basque durant huit ans, avant de mettre en place, voici trois ans, un Plan National de Détection à la Direction Technique Nationale de la Fédération des Sports de Glace.

Quels sports avez-vous pratiqué ?

Pendant mes études de STAPS, j’ai joué à XV et à XIII, avant d’occuper les postes de milieu de terrain et de défenseur au sein de l’AC Boulogne-Billancourt football, et j’ai été champion de France de Pelote Basque avec le club de Toulouse.

Quel genre de footballeur étiez-vous ?

Un acharné (sourire), et mes aptitudes physiques m’autorisaient à courir longtemps.

Que saviez-vous du rugby à XIII, avant votre nomination à la FFR XIII ?

J’ai passé onze ans au CREPS de Toulouse, où j’ai longtemps côtoyé Thierry Dumaine, mais également Jean-Eric Ducuing. J’étais d’autant plus familiarisé avec cette pratique que les pelotaris et les treizistes partageaient la salle de musculation, et les séances de préparation physique.

Quelle sera votre mission ?

Je suis chargé de représenter cette discipline auprès du Ministère des Sports et des différentes institutions, en relation étroite avec le Président Marc Palanques, afin de décliner l’ensemble de la politique sportive de la Fédération.

Quand est prévu votre premier contact avec les cadres techniques ?

Je me rendrai ce vendredi au Pôle Espoirs de Salon, pour y rencontrer Florian Chautard.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire