Accueil » Actualité Nationale » Le rugby à XIII renaît sur le bassin d’Arcachon

Le rugby à XIII renaît sur le bassin d’Arcachon

La commune accueillait samedi l’assemblée générale du comité de Gironde de XIII. Les regards se tournent vers 2025 et la Coupe du Monde.

Même le moins incrédule d’entre nous cherche toujours à vérifier par lui-même une nouvelle paraissant surprenante. Et pourtant! Ce samedi 18septembre, Biganos recevait dans ses murs du complexe multisports, Guy Lacoste le président de la Fédération Française de Rugby à XIII et Gilles Estay, son vice-président.

Souhaitée par Jean-Pierre Brun, président d’un comité de Gironde «renaissant de ses cendres» [existe sur le papier depuis trente-sept ans, mais pas dans les faits] ainsi que par Jean-Paul Mansiet, à la tête du Rugby XIII Biganos, cette présence accompagnait l’assemblée générale dudit comité, à laquelle participaient les présidents de différents clubs de la région et des bénévoles investis dans ce sport.

Au terme d’un ordre du jour chargé, la députée Sophie Panonacle, Marie Larrue, conseillère Départementale et maire de Lanton, et Bruno Lafon, maire de Biganos, se sont joints à l’assemblée.

Dans son intervention la députée dit avoir apprécié «le parler vrai, le parler franc» de ce moment. Elle assure mesurer les difficultés traversées par les clubs au cours de la crise sanitaire et se réjouit de la reprise des activités sportives. «Je reconnais la passion qui vous anime avoua-t-elle. En permettant et en développant le sport sans limite de genre, d’âge, de condition et de mobilité, vous faites honneur à vos valeurs de cohésion, de solidarité et de bienveillance. Je suis à vos côtés pour la suite»

Lors du déjeuner convivial suivant la réunion, Jean-Claude Manciet, ému et très honoré de la première visite d’un président de la fédération, précise que FactureXIII fut plus connu que le XIIIBiganos et que grâce à des anciens comme Jacques Saramona, le club a pu se relancer il y a une dizaine d’années. La vitrine en est aujourd’hui «l’équipe fauteuil», qui milite en Élite 2. L’école de rugby accueille les 4 à 11 ans tous les mercredis après-midi et une équipe féminine se prépare en vue du championnat 2022-2023.

Bruno Lafon rappelle en effet qu’il y eut à une époque une grande équipe de XIII dont les joueurs ont laissé leur nom: «C’est le jeu à XIII qui a fait le ciment du sport boïen. Nous avons eu, de 2013 à 2016, une équipe championne de France féminine de Rugby à XIII, La France est candidate à l’organisation de la Coupe du monde de XIII en 2025. Si elle l’obtient, Biganos postulera pour recevoir une équipe en résidence»

Marie Larrue pour sa part confirme le partenariat instauré entre le Conseil Départemental de la Gironde et la FFR XIII, avec notamment l’apparition du logo de la collectivité sur le maillot des équipes de France. Luc Lacoste sait que la Gironde est une terre de rugby à XIII, sport de terroir et de ville moyenne.

«Ce territoire mérite d’être beaucoup plus accompagné affirme-t-il. La Fédération fera ce qu’il faut. Sur les 20 stages de l’équipe de France nous en ferons 11 en Gironde. Région et Département doivent suivre.» Parfait maître de cérémonie d’une journée qui restera dans les annales, Jean-Pierre Brun sourit: oui, le Rugby à XIII renaît à Biganos.

Source : Sud-Ouest

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire