Accueil » A la une » Les Dragons assurent l’essentiel

Les Dragons assurent l’essentiel

Tony Gigot a sorti le match de son train-train.
Crédit Jean Roig

Les Dragons, qui disputeront vendredi prochain un match à quatre points à Huddersfield, concurrent direct pour une place dans le Super 8s, ont fait le job. Sans flamber outre-mesure, en dépit des illuminations signées Tony Gigot, intenable, mais affichant suffisamment de sérieux, de maîtrise, pour finir par écoeurer un rival dans le rythme jusqu’à la mi-temps, puis nettement dépassé.

Une cinquième victoire consécutive qui soigne le moral, à défaut du classement. Derniers de la classe mais pugnaces, et surtout réalistes à souhait, les Vikings menaient pourtant 10-0 au milieu du premier acte, Jay Chapelhow profitant d’un rasant pour devancer Greg Bird sous les poteaux catalans, un autre essai étant ensuite refusé au jeune pilier des visiteurs, puis un troisième à son frère, Ted.

Et si jusque-là Rémi Casty avait échoué d’un souffle à l’intérieur de l’en but anglais, Tony Gigot, lui, remettait en partie la barque à flot, en exploitant au mieux le coup de pied à ras de terre de Josh Drinkwater. Ce même Gigot qui, bientôt, alertait avec brio Louis Anderson, lequel perçait comme un trois-quart pour trouver en relais Drinkwater, dont le coup de pied, toujours rasant, faisait le miel de Brayden Wiliame.

Et si le score était encore équilibré, déjà les visiteurs donnaient des signes de fatigue, Sam Moa bousculant tout sur son passage, guide éclairé d’un pack dominateur.


Crédit Jean Roig

Le reste n’était plus qu’une affaire de temps, mais sans Antoni Maria, irréprochable jusqu’à sa blessure au genou droit (47è). Mike McIlorum jouait une pénalité à la main, et Casty surgissait : boum ! Le talonneur anglais jouait à nouveau les passeurs, pour le punch de Kenny Edxards, cette fois. Enfin, un ballon était perdu par Widnes, mais pas pour Fouad Yaha, qui poussait celui-ci au pied avant de se jeter victorieusement sur lui.

Preuve que l’opportunisme avait radicalement changé de camp, dès le retour des vestiaires. Reste aux Catalans à soigner le lien entre les différentes lignes, et à davantage varier le jeu. Car leurs futurs adversaires seront autrement plus redoutables que ces vikings dont le casque avait trop rapidement perdu ses cornes…

LA FICHE TECHNIQUE

Dragons Catalans – Widnes 32-12

Mi-temps 12-10

9 239 spectateurs

Arbitre : Chris Kendall.

Dragons Catalans : 5 essais Gigot (26), Wiliame (33), Casty (61), K. Edwards (64), Yaha (78), 4 transformations (26, 61, 64, 78) et 2 pénalités (38, 56) Drinkwater.

Widnes : 2 essais J. Chapelhow (12), Hanbury (16), 1 transformation Craven (12), 1 pénalité Ah Van (48).

Carton jaune : Bousquet (Dragons) à la 47è.

DRAGONS CATALANS : Gigot – Tierney, Mead, Wiliame, Yaha – (o) Bird, (m) Drinkwater – Simon, McIlorum, Moa – Jullien, Garcia – Casty (cap).

Sont entrés en jeu : Anderson, Bousquet, Maria, K. Edwards.

WIDNES : Hanbury – Ince, Marsh, Runciman, Ah Van – (o) Mellor (cap), (m) Craven – J. Chapelhow, Heremaia, T. Chapelhow – Whitley, Hauraki – Olbison.

Sont entrés : Wilde, M. Leuluai, Johnstone, Farnworth.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire