Accueil » Actualité Internationale » Super League » Les Frenchies en Super League : 11ème Round

Les Frenchies en Super League : 11ème Round

Dragons Catalans – Salford Red Devils et Théo Fages

Dragons Catalans : M.Escaré, M.Oldfield, B.Pomeroy, V.Duport, D.Millard, L.Pryce, W.Barthau, J.Bousquet, É.Pelissier, M.Simon, Z.Taia, L.Anderson, J.Baitieri Remplacements : A.Maria, M.Paea, B.Garcia, M.Pala

Salford Red Devils : G.Eden, D.Williams, M.Gleeson, J.Sa’u, F.Meli, R.Chase, T.Smith, A.Morley, T.Lee, L.Tasi, G.Hock, H.Hansen, S.Rapira Remplacements : T.Puletua, M.Griffin, A.Walne, L.Tomkins

Arbitre : Mr Ben Thaler

7 862 spectateurs au Stade Gilbert Brutus

Un défi crispé

Encore une affiche à l’issue très attendue par des protagonistes qui présentaient le même profil en terme de matchs remportés depuis le début de la saison 2014.

Les Dragons Catalans, hôtes impatients après la récente déroute à Bradford en Cup, avaient pour obligation de prouver que l’attitude affichée au Provident n’était qu’un accident. La tension semblait à son comble Avenue de l’Aérodrome quand le staff perpignanais a dû également laisser un Olivier Elima fraîchement blessé sur le banc.

Pressés par leur bouillonnant président, les Red Devils et leur nouveau coach se devaient de proposer un résultat à la hauteur de l’onéreux et interminable recrutement.

L’habituelle première mi-temps

Si la saison dernière la particularité des Dragons Catalans était de démarrer leurs matchs à la manière d’un diesel ce n’est pas le cas cette année. Les Dracs entament d’ailleurs pied au plancher leurs confrontations en 2014… mais finissent les premières mi-temps en catastrophe.

Et les hommes de Laurent Frayssinous n’ont pas failli à la règle samedi dans leur grotte du GB Stadium, profitant dès la première minute d’un coup d’envoi soigneusement foiré par des Devils en délicatesse avec la Tramontane. Au quart temps les Catalans mèneront de 16 à un obscur néant pour les gars de Iestyn Harris en proie au trac.

Mais les démoniaques explorateurs n’auront à aucun moment laissé les Dragons vaquer à leur aise, attaquant certes mais à la manière désordonnée des impatients. Il faudra cependant aux Devils six séries de tenus aux portes de l’en-but roussillonnais pour enfin parvenir à marquer un premier essai. Promettant l’enfer, les Reds inscriront immédiatement un second essai et les portes du paradis s’ouvriront à eux quand le nouvel arrivé Eden offrira aux siens de dominer au score (16-18) avant la pause.

Les flammes catalanes

Le retour des vestiaires sera prometteur pour les Dragons Catalans malgré une obstination anglaise de plus en plus engagée, de plus en plus féroce. Las de ces fins de premiers actes compliqués, Leon Pryce crachera le feu à la face du mal en faisant la différence sur un ballon récupéré qu’il administrera sans faillir à un lumineux Zeb Taia pour l’essai.

S’ensuivront des débats à l’intensité guerrière et sous la volonté des deux escouades d’être la meilleure. La tâche sera compliquée, pour les copains de Jason Baitieri, de contrer le talent de Rangi Chase ou la désormais bien connue hostile attitude de Gareth Hock. Il faudra attendre jusqu’à dix minutes avant le coup de sifflet final pour que l’un des deux protagonistes se détache enfin au score. Ce sont finalement les Catalans qui sortiront vainqueurs de ces joutes à se rendre coup pour coup pendant près d’une demi-heure. À l’issue de ces débats, Try Machine Escaré inscrira le troisième essai de son hat-trick. Puis, à deux minutes de la sirène, un certain Éloi Pelissier confirmera la confiance du club français en plantant un drop au ras du tenu. Assez logiquement, les Dragons Catalans aboutiront à une victoire de 37 à 24 sur les Salford Red Devils.

Un succès rassurant

Solidarité semble être le leitmotiv de Frayssinous et ses hommes quand on les surprend à offrir une prestation où se mêlent technicité et état d’esprit à toute épreuve. Contenir le démoniaque Chase n’aura pas été une croisière en mers du Sud pas plus que de faire taire sa frustration face à des Devils trop souvent aux portes de l’illicite. Mais les Dragons l’ont fait, avec malice et brio, se plaçant désormais sur la route du Top 8.

C’est toujours avec un peu d’impatience que l’on attend les réactions du truculent Mr Koukash après une défaite de son infernale armée. Après une victoire aussi mais en l’occurrence le sort du coach et des joueurs, le recrutement à venir représentent l’une des attractions les plus courues de la Super League.

Concernant Théo Fages, la grande forme du possédé Rangi Chase l’oblige à garder le banc pour le moment. On a toutefois aperçu le jeune catalan très impliqué auprès des siens, porteur d’eau derrière les lignes de la pelouse du Stade Brutus en attendant de voir venir à nouveau son heure de gloire.

Déception cependant, le public perpignanais n’aura toujours pas réussi à voir sa prometteuse graine évoluer sur ses terres natales, lui qui la saison dernière n’aura figuré que quelques minutes à peine sur le pré avant d’être victime d’un énorme KO.

 

Fiche technique :

Dragons Catalans 37 (16)Essais (6) : M.Escaré (1′, 19′, 69′) D.Millard (7′) Z.Taia (44′) L.Pryce (63′) ; Goals : W.Barthau (1′,

19′, 44′, 63′, 67′, 69′) 6/7 ; Drop Goal : É.Pelissier (78′)

Salford Red Devils 24 (18) : Essais (4) : F.Meli (26′) D.Williams (28′) G.Eden (39′) G.Hock (50′) ; Goals : T.Smith (26′, 28′, 39′,

50′) 4/4

 

 –

Kévin Larroyer et Hull KR

Il aura fallu au Rovers et aux Vikings 73 minutes pour se départager définitivement dans cette 11e journée de Super League. Deux essais de Widnes auront fait mal aux hommes de Craig Sandercock dans les toutes dernières minutes de la rencontre et ce en dépit d’un drop de Travis Burns supposé mettre les Robins à l’abri.

Une défaite bien injuste pour l’international Kévin Larroyer qui voit son groupe chuter d’une place au classement général.

Téhora Dutenu

Résultats

round11

Classement

round11

Image de la semaine

Les Bulls réalisent l'exploit de dominer Warrington - Source bbc.com - Crédit SWPIX com

Les Bulls réalisent l’exploit de dominer Warrington – Source bbc.com – Crédit SWPIX.com

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire