Accueil » Actualité Internationale » Super League » Les Frenchies en Super League : 19ème Round

Les Frenchies en Super League : 19ème Round

Bradford Bulls et Jamal Fakir – Dragons Catalans

Bradford Bulls : B.Kearney, D.Willams, A.Henry, A.Purtell, M.Blythe, L.Gaskell, L.Gale, M.Manuokafoa, M.Diskin, A.Sidlow, J.Pitts, T.Olbinson, J.Donaldson Remplacements : A.O’Brien, J.Fakir, D.Addy, C.Walker

Dragons Catalans : M.Escaré, M.Oldfield, B.Pomeroy, V.Duport, D.Millard, L.Pryce, S.Williams, O.Elima, I.Henderson, J.Lima, Z.Taia, E.Whitehead, J.Baitieri Remplacements : G.Mounis, É.Pelissier, J.Bousquet, B.Garcia

Arbitre : Mr George Stokes

Enjeux à l’arène

Les Bulls n’en finissent plus de sombrer sous la ligne de flottaison des prétendants à la Super League 2015. En échec depuis le 1e juin, les gars de Bradford croulent sous les déceptions sur et hors terrain. En attendant une nouvelle décision de justice concernant la sanction-boulet que traîne le club surtitré, les bovidés anglais cherchent des solutions.

En l’espèce, ce 19e round sera notamment l’occasion pour Danny Williams (prêté pour un mois par Salford) d’effectuer ses premières foulées sous le blason à cornes, ou encore à Jimmy Lowes de montrer ses bonnes intentions au public du Provident Stadium.

Décidément sur une bonne dynamique en dépit de déplacements infructueux, les Dragons Catalans espèrent bien de cette journée voir se déplacer avec eux la réussite qu’ils connaissent au Stade Gilbert Brutus. Éliminés de la Cup par ces mêmes Bulls désormais épaulés par Jamal Fakir, les hommes de Laurent Frayssinous savent combien deux points éventuellement ramenés de Bradford seraient appropriés avant les grosses échéances de l’été.

Coups de sabots et coups de griffes

Ce sont les adversaires des Dragons qui ouvriront le score avant même que ne soit atteinte la 10e minute du choc. Toujours aussi intraçable, Morgan Escaré rétablira très vite la balance au tableau d’affichage non sans l’aide de Sam Williams.

Mais, soucieux de plaire à leur nouveau coach, les garçons de Lowes iront loin dans les remparts catalans. Adam Henry d’abord, puis Jamal Fakir tout en puissance trois minutes plus tard.

Vincent Duport, à l’instar de son ancien « team-mate », ira jouer des coudes dans la défense anglaise, jusqu’à l’essai mais une pénalité de la dernière minute viendra encore gonfler l’escarcelle de Bradford.

Les quarante de l’effroi

Les Bulls feront un redémarrage en trombe, Luke Gale notamment qui se verra à lui tout seul inscrire les six points suivants. Sans traîner, les Dracs remettront la main sur la balle et parviendront à égaliser 24 partout.

Dans le même mouvement d’énergie, Escaré ira parcourir encore la presque longueur du terrain pour finalement voir son effort annulé par le jeune arbitre du jour manifestement emporté par l’ambiance de l’enceinte anglaise.

Une succession de pénalités dans ses derniers vingt mètres avant l’en-but de Bradford poussera le Williams catalan à tenter avec succès de prendre un court avantage, et pour la première fois de la rencontre.

Qu’à cela ne tienne Luke Gale, déjà auteur de douze points, en ajoutera six de mieux dans la foulée. Cette fois, c’est le demi de mêlée qui remettra les siens devant, sur un terrifiant 30 à 26 annonciateur de douloureuses minutes pour les deux camps.

Comme pour répondre à l’ancien Catalan Jamal, c’est le Bull de naguère qui viendra libérer les visiteurs français sous les huées des spectateurs du Provident. Elliott Whitehead fera encore montre de son obstination et permettra à sa nouvelle famille de ramener le point du match nul en Roussillon. Au top de son art, Sam Williams effectuera un sans-faute à l’Odsal et offrira à ses coéquipiers le plaisir de s’envoler victorieux.

Tour(s) de Force

Les Dragons Catalans auront eu leur « Tour de Force », avec une semaine de retard cependant, alors que l’historique course cycliste issue de nos contrées prenait son départ en Yorkshire. Ils sont remontés au score alors qu’une nouvelle fois dans une posture peu flatteuse à l’extérieur, contre une équipe affamée de revanche et sous la houlette d’un Mr Stokes valeureux mais peut-être un peu dépassé par les événements.

Ce dimanche encore, nos Frenchies des Dracs et leurs compagnons d’outre frontière auront levé  haut le drapeau du rugby à XIII français. Il faut dire que les hommes de Laurent Frayssinous en apprennent long cette saison, sur eux-mêmes notamment, et paraissent désormais tirer parti de leurs erreurs du passé. La visite imminente des guerriers wiganers au Stade Brutus sera un nouveau test pour ces Catalans de la Super League qui atteignent la 20e journée au 7e rang du classement général.

En attendant, Morgan Escaré retrouve son rang de premier marqueur de la compétition avec 17 essais en 2014, à égalité avec Makinson (Saints) et Monaghan (Wolves). Ce qui distingue la « machine à essais » catalane de ses poursuivants, c’est qu’il a également été impliqué dans nombre de réussites mises au compte de ses coéquipiers. Escaré s’est montré décisif 11 fois cette saison (contre 4 fois, pour Monaghan et Makinson).

Autre Frenchie a avoir démontré combien « Impossible n’est pas français », mais pour le camp des locaux anglais, Jamal Fakir. En pleine possession de ses moyens, le solide avant tricolore a plus d’une fois mis à mal la défense de ses anciens compères. La 25e minute sera celle qui le verra acclamé par les supporters anglais lorsque, tout en puissance, il inscrira le 3e essai de Bradford.

Fiche technique :

Bradford Bulls 30 (18) : Essais (5) : T.Olbinson (8′) A.Henry (22′) J.Fakir (25′) L.Gale (41′, 70′) ; Goals: L.Gale (8′, 25′ , 41′, 70′) 4/5 ; Pénalité : L.Gale (40′) 1/1

Dragons Catalans 32 (12) : Essais(5) : M.Escaré (13′) V.Duport (35′) B.Pomeroy (49′) J.Bousquet (55′) E.Whitehead (78′) ; Goals: S.Williams (13′, 35′, 49′, 55′, 78′) 5/5 ; Pénalité : S.Williams (68′) 1/1

5 188 spectateurs au Provident Stadium, Odsal (Bradford)

 –

Kévin Larroyer et Hull Kingston Rovers – St. Helens

Rapide et fracassant retour du seconde ligne originaire de Toulouse, douloureusement interrompu dans sa conquête de l’Angleterre le 1er juin dernier.

Kévin a retrouvé la compétition lors de ce Round 19 de haut vol contre les leaders du championnat. Un come-back couronné de succès puisque c’est sur un impressionnant score de 40 à 10 (14-10 à la mi-temps) en faveur des Robins que s’est achevée cette journée.

Sur le banc de Chris Chester (qui a remplacé le coach Craig Sandercock quelques jours plus tôt) au coup d’envoi, Larroyer a pris part aux débats à partir de la 20e minute. Le temps pour notre international d’asséner 36 placages (contre 3 manqués) à ses adversaires.

 –

Huddersfield Giants – Salford Red Devils et Théo Fages

Une des grosses sensations de la journée que cette victoire des Red Devils au John Smith’s des Giants. Une réussite aux proportions gigantesques puisque Salford s’est imposé 36 à 10 (12-4 à la mi-temps) chez Big Eorl.

Théo a étincelé sur ce déplacement. Auteur d’un essai, il prouve à son tour que la France du rugby à XIII était elle aussi à l’honneur ce dans le Northern England ce week-end.

Téhora Dutenu

Résultats

round19

Classement

round19

Image de la semaine

sam williams Crédit RL Photos

Sam Williams (Dragons Catalans), 100 % de réussite au pied – Crédit : RL Photos
 

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire