Accueil » A la une » Les Toulousains emportent les Rovers (la vidéo en bonus!)

Les Toulousains emportent les Rovers (la vidéo en bonus!)

Regroupés derrière leur capitaine Sébastien PLANAS, qui jouait son 250ème match avec le TO, le jour de ses 34 ans, les joueurs du Toulouse Olympique ont fait preuve d’un esprit de corps et d’équipe extraordinaire pour s’imposer, avec la manière, ce samedi (05/05) sur sa pelouse de Blagnac face à Featherstone (36-10).

Arrivés le couteau entre les dents, les solides Anglais ont fait forte impression d’entrée pour prendre les commandes du tableau d’affichage. S’appuyant, comme souvent, sur une défense impeccable, le TO a su renverser la vapeur pour au final l’emporter sans contestation possible. La seule ombre au tableau dans cette soirée reste la blessure sérieuse de Stanislas ROBIN. Plus d’informations seront communiquées ultérieurement.

Les Toulousains vont maintenant bénéficier d’un week-end de repos avant de s’envoler vers Newcastle pour affronter Toronto en ouverture du Magic Weekend sur la pelouse de St James Park, le samedi 19 mai (13h45 en France). Rencontre diffusée en direct et en intégralité sur beIN Sports (en France) et Sky Sports (au Royaume-Uni).

Fiche technique : Toulouse Olympique 36 – 10 Featherstone (MT : 12-10) – 2876 spectateurs

TO XIII : 6 E Kheirallah (31), Marion (34), Hepi (45), Barthau (49), Canet (59), Ader (78) et 6 T Kheirallah (31, 34, 45, 49, 59, 78)

Featherstone : 2 E Briscoe (3), Newman (22) et 1 T Ridyard (22)

Evolution du score : 0-4, 0-10, 6-10, 12-10 / 18-10, 24-10, 30-10, 36-10.

TO XIII : Mark KHEIRALLAH (Parrainé par Sarrazain Déménagement) ; Tony MAUREL (Parrainé par La Villa Da Vinci), Bastien ADER, William BARTHAU, Gavin MARGUERITE (Parrainé par Chris WATSON) ; Johnathon FORD, Stanislas ROBIN (Parrainé par Chris WATSON) ; Clément BOYER, Mourad KRIOUACHE, Bastien CANET ; Sébastien PLANAS (Parrainé par La Villa Da Vinci), Constantine MIKA ; Andrew BENTLEY. Sont entrés en jeu : Charles BOUZINAC, Anthony MARION (Parrainé par Audit Télécom), Maxime PUECH, Tyla HEPI.

Featherstone : Thomas HOLMES ; Luke BRISCOE, Misi TAULAPAPA, Harry NEWMAN, Shaun ROBINSON ; Martyn RIDYARD, Jordan LILLEY ; Scott WHEEDON, Keal CARLILE, Mikolaj OLEDZKI ; Connor FARRELL, Jansin TURGUT ; Brad KNOWLES. Sont entrés en jeu : Richard MOORE, Gareth HOCK, Samuel BROOKES, Mitchell CLARK.

Bastien CANET auteur d’un des 6 essais de son équipe © Bernard RIEU

Résumé du match :

Les Anglais débarquent avec des intentions

Avec un paquet de devant colossal (4 piliers à plus d’1m90), quatre piliers sur le banc et des joueurs de club de Super League en prêt (LILLEY, NEWMAN et OLEDSKI de Leeds, CLARK de Castleford et TURGUT de Hull FC), Featherstone était venu pour faire mal au milieu. Logiquement, et malgré plusieurs attaques avortées, le TO plie en défense, concédant l’ouverture du score rapide de BRISCOE en bout de ligne, puis l’essai de NEWMAN à la réception d’une chandelle, et ne parvient pas à concrétiser ses occasions.

Les Toulousains prennent les choses en main

Mais à force de se mesurer à la défense Toulousaine, les Anglais baissent de rythme. Il n’en fallait pas plus aux hommes de Sylvain HOULES pour prendre le jeu à leur compte et marquer leurs premiers points : Mark KHEIRALLAH à la conclusion d’un joli mouvement collectif, puis Anthony MARION bénéficiant d’un rebond favorable dans l’en-but, donnent l’avantage à leur équipe avant la mi-temps. 12-10 à la pause.

Bien défendre, pour mieux attaquer

Les Bleus et Blancs repartent dans le deuxième acte comme ils ont fini le premier : Tyla HEPI, auteur d’une grosse rentrée, à l’image du banc Toulousain, est récompensé d’un essai après s’être engouffré dans l’intervalle, tout comme William BARTHAU, après une subtile feinte de passe. 24-10.

Les Rovers tentent bien de réagir jusqu’à la fin mais rien à faire, Toulouse est impeccable sur sa ligne. Bastien CANET concrétise la superbe avancée des siens initiée par Charles BOUZINAC à l’heure de jeu, tandis que Bastien ADER à quelques minutes du terme, aplatit sans opposition en coin après un caviar de Johnathon FORD. Le calice jusqu’à la lie pour les Anglais. 36-10, score final.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire