Accueil » Compétitions » Championnats Amateurs » Division Nationale » Montgeron : devoir accompli malgré l’élimination

Montgeron : devoir accompli malgré l’élimination

Montgeron foto

L’exploit, c’est au match aller que les Franciliens l’ont réussi, face à des Pianencs amputés de quelques titulaires laissés à la disposition de Salanque Méditerranée Pia, contre Avignon. Et le retour ne fut qu’une formalité pour des Baroudeurs plus aguerris. Reste que Montgeron, dont la moyenne d’âge ne dépasse pas 22 ans, a lutté avec cran jusqu’au bout. Et ce malgré les absences de trois joueurs clé, Marc Delplanche, Pierre Agogué et Léo Astruc, ces deux derniers ayant cependant tenu à soutenir de la voix leurs coéquipiers, en terre catalane.
“Nos objectifs son atteints”, se consolait le président Daniel Urbino, un fidèle du club qu’il a rejoint comme joueur dès l’âge de 11 ans, pour ne plus le quitter jusqu’à ce jour.
A la tête du club depuis huit saisons, le sympathique dirigeant se félicitait ainsi du comportement de ses joueurs, qui avaient largement fait honneur au maillot, pour leur première saison en DN1.


Une réserve, une école de rugby et des féminines
Un club qui a engagé cette saison une équipe réserve (à Nantes, ce dimanche, en compagnie des formations cadets et minimes), et qui peut se targuer de compter une centaine de licenciés, benjamins compris, légitime fierté pour le secrétaire général François Guiot et la trésorière Martine Sénéchal.
Mission accomplie, en tout cas, pour l’entraîneur Joaquim Dacosta et le capitaine Dimitri Zerwetz, lequel n’a pas ménagé ses efforts, au stade Daniel-Ambert, au sein d’un ensemble accrocheur au possible.
“Le coeur tente de compenser”, signalait Daniel Urbino. “Notre équipe manque de puissance physique, et on essaie de tabler sur la vivacité, l’imagination.”
Deux armes restées dans leur fourreau, face à la machine bien réglée des Pianencs, mais que demander de plus, pour “une saison d’apprentissage”, comme la nomme le président. Celui-ci signale que “le meilleur match de la saison” a été celui disputé à Montgeron contre Roanne : “match nul 30-30, alors que nous menions encore au score à deux minutes de la fin.”
Montgeron, c’est aussi, depuis cette année, une équipe féminine. “Trouver 13 filles en moins de trois mois a été plus facile que de construire une formation réserve”, s’amuse Daniel Urbino, pirouette pour mettre l’accent sur la difficulté à des trouver des joueurs, en Ile-de-France.


Le club des frères Mayans
Mais ceux qui étaient présents à Pia, encore une fois, n’ont pas démérité. Même s’ils ne purent stopper la percée de quarante mètres de Franck Lagrange, auteur du premier essai de la partie. Derrière Jonathan Baillarde, percutant, les avants faisaient le boulot, en ce début de rencontre, mais une fixation d’école profitait à Cédric Pacull, lancé comme un obus. En suivant, Damien Sanchez ajoutait à la peine des visiteurs, lesquels réagissaient par Baillade, stoppé sur le fil (30). Puis Vincent Gonzalez faisait enfler le tableau lumineux, au bout d’une action engendrée par Christophe Coromina, le dernier mot de la période initiale revenant à Montgeron (Gabriel Pereira s’étant faufilé comme un grand au sein de la défense salanquaise).
Logiquement, les Baroudeurs étendaient leur domination après la pause : feinte de passe de Gonzalez, crochet de Kamel Belkhiri, puis un coup de pied rasant de Wissam Sabra faisait le bonheur de Sébastien Lefebvre : 32-13 à la 56è, ça n’était pas si mal, pour des Franciliens baissant ensuite plus nettement la garde : Pacull, Christophe Puig, Yacine Benaribi et Vincent Gonzalez trouvaient en effet la faille, sous les yeux de Mathieu et Greg Mayans, formés dans ce club de la région parisienne.
A l’image de Tristan Vamur (68) et de Simon Guizien (73), stoppés sur la ligne d’en but adverse, les visiteurs avaient en tout cas tout essayé.
Et c’est la conscience tranquille, qu’ils reprenaient le chemin du retour.

LA FICHE TECHNIQUE

1/4 de finale retour de DN2

Baroudeurs Pia – Montgeron 54-13

Mi-temps 20-8. Arbitre : Patrice Benausse.

Baroudeurs : 10 essais  Lagrange (2), Cédric Pacull (21, 63), D. Sanchez (22), V. Gonzalez (29, 42, 76), Kamel Belkhiri (45), Puig (59), Benaribi (69), 7 transformations Kamel Belkhiri (21, 35, 42, 45, 63), Anthony Bens (59) et Gonzalez (76).

Montgeron : 2 essais Pereira (38), Lefebvre (56), 2 pénalités Baillade (18, 25), 1 drop Baillade.

Cartons jaunes : Coromina (Baroudeurs) et Baillade (Montgeron) à la 55è.

Carton rouge à Montgeron : Pereira (68).

Baroudeurs : A. Bens – D. Sanchez, F. Lagrange, Chaouch, Datil – (o) Vela, (m) Puig – Rancière, Didou, Cyril Balent – Cédric Pacull, Benaribi – Ch. Coromina.

Sont entrés en jeu : Malet, Julien Crespo, Vincent Gonzalez, Kamel Belkhiri.

Montgeron : Courtai – Ponge, Dabra, Pelardy, Lefebvre – (o) Thomas Guizien, (m) Zerwetz – Thomas, Pereira, Baillade – Paulet, Vamur – Simon Guizien.

Est entré : Gomez-Varela.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire