Accueil » Actualité Internationale » Super League » Romain Navarrete : un autre rêve de gosse

Romain Navarrete : un autre rêve de gosse

A seulement 21 ans et dix mois, il peut se retourner avec fierté sur sa fulgurante trajectoire, même si, exigeant envers lui-même, il se dit “pas très content” de sa performance réalisée dimanche.

Enfant du Barcarès, commune devenue depuis, en guise pour lui de clin d’oeil, la base arrière du XIII de France, après des débuts en minimes deuxième année dans le club du XIII de la Mer, il devint le coéquipier du demi d’ouverture limouxin Allan Torreilles, au sein de Pia XIII, champion de France cadets, sans pour autant revêtir le maillot des équipes de France Jeunes.

Un OVNI n’ayant cependant pas tarder à atterrir, pourtant encore junior 2, dans les bras de Benoît Albert, alors entraîneur des seniors pianencs. Et comme, déjà, sa détermination était sans faille, Limoux faisait appel à ses services, l’espace d’une saison.

 

“Un tremplin, pour moi”, se souvient Romain, qui prenait ensuite la direction de Hemel Stag, en League One britannique, puis celle de Saint-Estève – XIII Catalan, où il bute au pied du palmarès de la Coupe Lord Derby, face à Lézignan, “victime d’une coupable impatience alors que nous menions un moment 25 à 11”.

Lui, en tout cas, progresse, pour intégrer en mai 2016 les Dragons Catalans. “Un rêve de gosse se réalisait alors”.

Un deuxième, insoupçonné, allait bientôt venir, Shaun Wane, le coach du grand Wigan, l’invitant à parfaire son éducation rugbystique aux côtés des stars de la Super League.

Le plus grand plaisir de la vie…

Des nouveaux partenaires de jeu pour lesquels il sert de guide, fin janvier 2017, quand les Cherry and White sont en stage de pré-saison… au Barcarès.

Trois mois plus tard, il a largement prouvé aux sceptiques qu’il n’avait “pas placé la barre trop haut”, ayant, depuis, trouvé sa juste place au sein du pack des champions en titre.

Et de citer volontiers Walter Bagehot, un écrivain et économiste anglais du 19è siècle : “Le plus grand plaisir de la vie est de réaliser ce que les autres vous pensent incapable de réaliser”.

Avec, comme atout hors terrain, une langue anglaise qu’il maîtrise plus que correctement. “Forcément, cela a facilité mon adaptation”, explique celui qui, surtout, s’efforce de répondre à l’attente de Shaun Wane, “un entraîneur proche de ses joueurs et en même temps exigeant”, à savoir “plaquer et courir dur, gagner le plus possible de mètres, ballon en mains”.

“Long à se dessiner”

Ce que Romain n’a pas manqué de faire, dimanche au DW Stadium, malgré la vive opposition fournie par son ancien club des Dragons.

“Nous avons bien débuté, mis en suivant, en ne complétant pas suffisamment nos chaînes, nous avons rendu le ballon aux Catalans, et du coup la victoire a été longue à se dessiner”, indique celui qui est rentré ce lundi en France pour deux jours, naissance de sa nièce oblige, et qui a jugé “intéressante” l’opposition fournie notamment par Tony Gigot et Julian Bousquet.

Reste que ces derniers n’ont pu réussir à prendre le meilleur sur leurs hôtes, lesquels ont mieux contrôlé le ballon en seconde mi-temps, “que nous avons abordé de manière plus décidée”, relève le Français.

Temps de jeu relativement élevé (40 minutes), stats globalement satisfaisantes (19 plaquages, 4 manqués, huit mètres de gagnés en moyenne en possession du ballon, une erreur), le jeune pilier international n’a fait que confirmer l’impression laissée précédemment sous le maillot des Wiganners, même si lui attendait plus de ses retrouvailles avec les Dragons.

“Je suis davantage satisfait de ma prestation effectuée le week-end précédent contre Wakefield, que celle de dimanche, car je sais que je peux être meilleur, mais heureusement l’entraîneur m’accorde sa confiance”, explique celui qui ne ménage surtout pas ses efforts pour progresser encore.

Et qui, après son court intermède en pays catalan, sera de retour à l’entraînement, mercredi matin, bien décidé à monter encore en gamme, en cette année de Coupe du monde.

 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire