“Je mesure l’impatience des treizistes, et j’en suis à la fois surpris, alors que nous ne sommes aux affaires que depuis neuf mois, mais cela tombe bien, finalement, car nous aussi sommes impatients”, indiquait le Président Marc Palanques, samedi 29 avril 2017 à Carcassonne, en préambule d’une réunion de tous les Clubs destinée à tracer les grandes lignes de ce que sera la saison prochaine.

Le ton était donné, et chaque Département était invité à livrer un aperçu des travaux réalisés ces derniers mois, et d’évoquer les projets futurs, dans l’esprit prôné par le CNOSF, à savoir passer d’une gouvernance associative à une gouvernance entrepreneuriale.

En voici les lignes directrices.

FORMATION

Placer les jeunes au cœur de notre projet: c’est le leitmotiv de Colette Tignères, rappelant que 41 tournois des écoles de rugby ont été organisés en 2016-2017, sous l’égide de la FFR XIII, alors que 5000 ballons ont été distribués dans 74 écoles de rugby. Une opération qui sera suivie en 2017-2018 par une autre forme de promotion en faveur des futurs jeunes licenciés : “Un ballon, j’invite un copain”.

La Fédération souhaite désormais relier davantage la catégorie minimes aux écoles de rugby, comme dernière marche de la formation, et à l’inverse tirer celle des cadets vers le haut. Des cadets qui disputeront leur championnat dans un premier temps par brassage régional.

Un Département Formation soucieux, en outre, de mettre l’accent sur le très haut niveau, concernant les encadrants, une formation spécifique destinée aux éducateurs étant mise en place en relation avec l’Université de Lyon. Enfin, un livret de compétence sera fourni aux écoles, dans le but d’affiner le suivi des joueurs.

JUNIORS ELITE

Des Poules régionales seront établies lors de la première partie de la saison, qualificatives pour la Poule unique de huit clubs mise en place en janvier 2018.

ELITE 1

Sommet de la pyramide mise en place pour la saison prochaine, un championnat à dix clubs débutera le premier week-end de janvier, pour se terminer le dernier de juin ou le premier de juillet.

Il comprendra vingt journées, avant les phases finales.( dont 2 Magic Week-End)

La FFR XIII, qui veut tendre vers le professionnalisme, préconise de mettre un terme au système actuel des barèmes de mutations.

Et propose aux clubs de se tourner vers des contrats de travail, ou lettres d’engagement, sur deux ans, période au terme de laquelle le joueur sera libre.

Chaque club établira une liste de vingt équipiers premiers, les autres ayant la possibilité, sous certaines conditions, d’évoluer dans les équipes réserves, dès octobre 2017.

Durant les trois mois de préparation au championnat Elite 1, des plateaux de rugby à 9 seront organisés, notamment dans l’optique de la première Coupe du monde de Nine, que la Fédération Internationale entend mettre sur pieds d’ici deux ans.

Le but à atteindre est de compter vingt joueurs pros par club, d’ici 2021, soit 200 joueurs disponibles pour la prochaine Coupe du monde, indique Marc Palanques.

Lequel a par ailleurs fait part, samedi, aux représentants clubs, de la lettre de mission signée avec Luc Dayan, concernant la possible création, dès l’été 2018, sur trois mois, d’une nouvelle compétition de clubs, adossée à une couverture télévisuelle.

A plus long terme, il est envisagé la création, d’une implantation de clubs au nord de la Loire, sur la base de franchises, à l’image du projet pilote déjà à l’étude à Toulon.

ELITE 2 – DN1

Mise en place, en Elite 2, de deux Poules régionales, Est et Ouest, de six clubs chacune, avant un regroupement national, dans un deuxième temps, et en DN1 de quatre Poules régionales, deux par région, comme en Fédérale et en Promotion.

MÉDICAL

“Il devenait urgent d’appliquer le protocole commotion cérébrale”, explique le docteur Xavier Fabre. Avec conduite à tenir pour les intervenants, notamment dans les écoles de rugby, suite au retour favorable de l’expérience pratiquée récemment, à titre d’essai, en Rhône-Alpes. Des brassards seront remis aux responsables des tournois, afin de savoir à qui s’adresser en cas de problèmes.

Le docteur Christian Valero diffusera aux clubs, en même temps que les licences, des commandements concernant la lutte anti-dopage. Des interventions, sur ce plan, sont prévues lors de chaque rassemblement des équipes de France, comme dernièrement lors du séjour des U16 en Angleterre. Des interventions du même type sont à l’étude, en direction des clubs d’Elite.

TÉLÉVISION

Il existe un réel espoir de voir la Finale de la Coupe du monde de XIII Fauteuil, le 28 juillet à Perpignan, retransmis en direct par une chaîne TV.

Finale de la Coupe de France le 7 mai sur France Télévision (France Ô).

Finale du Championnat de France le 3 juin sur la chaîne l’Equipe.

France Télévision diffusera en direct le match France – Jamaïque du vendredi 13 octobre 2017 (veille du départ des Bleus pour l’Australie), au stade Gilbert-Brutus de Perpignan.

Des contacts sont déjà pris avec des chaînes TV, concernant les deux tests contre les Fidji, et celui contre la Nouvelle-Zélande, qui auraient lieu en octobre 2018, en France, en cas d’accord avec les Fédérations concernées.

JURIDIQUE

Le 9 juin prochain à Perpignan, les vingt membres des deux Commissions Nationales de Discipline recevront une formation, assurée par un procureur de la République et un avocat.

DISCIPLINE

Jusqu’ici les sanctions financières envers les clubs étaient indissociables. Elles seront désormais distinctes entre ceux de l’Elite et les autres, afin de ne pas pénaliser lourdement ces derniers, l’accent étant par ailleurs mis sur la prévention, avec avertissements dans un premier temps, en cas de non respect des règles.

COMMUNICATION

La commercialisation du droit d’exploitation des paris sportifs est imminente.