Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » Teddy Sadaoui : “Pia est l’incontestable favori pour le titre de champion”

Teddy Sadaoui : “Pia est l’incontestable favori pour le titre de champion”

altSADAOUI VALERO2013

Avec le docteur Christian Valero

Sportif exemplaire, capitaine émérite, Teddy Sadaoui n’a pu guider les siens comme il le souhait, en cette fin de saison. Mais si une blessure l’a éloigné des terrains, elle ne l’a pas empêché de porter un regard lucide sur le comportement de Carcassonne, et de ses adversaires. Il dresse ici le bilan d’une saison qu’il aurait aimé voir se prolonger plus avant, et livre ses impressions concernant les quatre demi-finalistes du championnat.

Quel regard portez-vous sur le parcours de votre équipe, cette saison ?
Je l’ai assez mal vécu, dans la mesure où nous avons vraiment joué de malchance, avec tous ces blessés… Les résultats, forcément, en ont pâti, mais heureusement la politique des jeunes mise en place a porté ses fruits. 12 juniors se sont régulièrement entraînés avec nous, et ceux qui ont été appelés en équipe fanion ont toujours pallié avec brio les diverses absences. Le plus décevant a finalement été notre départ dans la compétition, alors que nous étions encore au complet. Nous étions probablement encore sur notre petit nuage, suite au doublé de la saison précédente.

Quel a été le match de Carcassonne le plus abouti ?
Celui remporté 32-6, à Toulouse, avec quatre juniors dans nos rangs. Car nous avions été aussi performants en défense qu’en attaque.

Et celui que vous préféreriez oublier ?
La demi-finale de Coupe perdue contre Limoux, alors que cette rencontre était à notre portée. Mais nous avons perdu deux joueurs au bout de seulement un quart d’heure.

Quels objectifs vous étiez-vous fixés, en début de saison ?
Rares sont les équipes qui réussissent un doublé Coupe – Championnat deux années de rang. Aussi espérions-nous surtout une qualification pour la finale de la Coupe, sachant qu’elle se disputerait à Carcassonne. On sait ce qu’il est advenu, depuis. Raison de plus pour ensuite viser le titre de champion, lequel nous a également échappé.

Quel joueur de votre équipe s’est montré exemplaire par excellence ?
Troy Savage, à la fois par son professionnalisme et sa simplicité. Il s’est toujours donné à 200% sur le terrain. Ce fut le coup de coeur de nos supporters, cette saison.

Un mot sur les quatre demi-finalistes…
Pia, c’est la grosse cylindrée, avec un recrutement de qualité. C’est l’incontestable favori pour le titre.
Saint-Estève – XIII Catalan a été l’équipe la plus surprenante, même si elle est dans la ligne du travail déjà entrepris depuis deux ou trois saisons. Elle fait un beau dauphin, et démontre que la formation paye.
Lézignan a conservé l’ambition d’un ex champion. Depuis plusieurs années, ce club est constant dans ses résultats.Toulouse possède un effectif de première qualité.

Quels étaient les principaux atouts de Carcassonne, cette saison ?
La jeunesse, aucun des juniors auquel on a fait appel n’ayant déçu, à l’image de Bastien Canet, des deux Escamilla, de Loïc Banquet… Et le mental qui nous caractérise, car quoiqu’il arrive, à trois exceptions près, le premier match contre Pia (16-36), ceux disputés à Lézignan le 2 décembre (22-38), puis face à Pia le 9 du même mois (14-34), quand nous avons perdu cela a toujours été par une faible marge.

Qu’est-ce qu’il vous faudrait améliorer pour être plus performant encore la saison prochaine ?
La défense. Car c’est la première attaque, en rugby à XIII. D’ailleurs, en play-off, on observe très rarement de gros écarts au score, entre les équipes.

SADAOUI18MARS2012(1)

Teddy en décalé

Ton geste superstitieux avant un match ?
Je n’en ai pas.
Quel est ton surnom ?
Ted.
Ton passe-temps préféré en dehors du rugby à XIII ?
Je n’ai guère de temps libre, mais j’aime rester auprès de mes proches.
Ton expression favorite ?
Aqui Adel !
La destination de tes futures vacances ?
L’Espagne.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire