Accueil » Actualité Elite » Elite 1 » 1/2 finales Elite 1 : leaders au parloir

1/2 finales Elite 1 : leaders au parloir

Ils sont quatre. Quatre leaders remplis d’espoir à la veille de demi-finales qu’ils prévoient équilibrées, et de grande qualité compte-tenu des forces en présences. David Guasch, Yoan Tisseyre, Maxime Grésèque et Guy Williams ont la parole…

DAVID GUASCH
DAVID GUASCH (Saint-Estève – XIII Catalan)

Quel joueur de votre équipe s’est montré exemplaire par excellence ?
Joan Guasch, pas parce qu’il est de ma famille (ndlr : cousin), mais parce que c’est un très gros travailleur.

Un mot sur les trois autres participants aux play-off…
Pia
a excellé du début à la fin de la phase de classement.
On a battu Lézignan les deux fois, mais en play-off, sait-on jamais ?
A Toulouse, nous l’avions emporté largement, mais le TO fait partie des grosses équipes.

Quels sont les principaux atouts de Saint-Estève – XIII Catalan ?
Notre vitesse, devant comme derrière.

Qu’est-ce qu’il vous faudrait améliorer pour être plus performant encore ?
La défense, qui se doit d’être à son maximum, en phase éliminatoire.

LÉZITISSEYRE2013
YOAN TISSEYRE (Lézignan)

Quel joueur de votre équipe s’est montré exemplaire par excellence ?
J’en vois deux : David Fifita et Jordi Lignères, réguliers dans tous les matchs.

Un mot sur les trois autres participants aux demi-finales…
Pia
, avec sa cohorte de joueurs étrangers, mérite sa place de premier.
Saint-Estève – XIII Catalan évolue sur un rythme soutenu.
Toulouse a connu des hauts et des bas, et est difficile à cerner, car plus à l’aise à l’extérieur qu’au stade Arnauné.

Quels sont les principaux atouts de Lézignan ?
Notre vitesse d’exécution. Nous sommes plus légers que la saison passée.

Qu’est-ce qu’il vous faudrait améliorer pour être plus performant encore ?
La rapidité qui était la nôtre en début d’exercice, et qui s’est ensuite altérée quand nous avons perdu des joueurs sur blessure. Plus de précision, également. Nathan Wynn nous manque.

PIA GRESEQ DEMIE 2013
MAXIME GRÉSÈQUE (Pia)

Quel joueur de votre équipe s’est montré exemplaire par excellence ?
Andrew Bentley, pour sa régularité dans les performances.

Un mot sur les trois autres participants aux demi-finales…
Saint-Estève – XIII Catalan
représente la fougue de la jeunesse, alliée au professionnalisme, bon nombre de joueurs s’entraînant au quotidien avec les Dragons.
Lézignan, capable de se transcender sur un match, est susceptible de jouer les trouble-fête.
Toulouse impose le respect par sa puissance physique, et je voyais d’ailleurs le TO plus haut dans le classement.

Quels sont les principaux atouts de Pia ?
Nous formons une bande de copains ayant su nous serrer les coudes dans les moments difficiles. Tous les joueurs ont consenti les efforts nous ayant permis de remporter les matchs les plus serrés, comme lors de nos deux confrontations contre Toulouse, en mars face à Carcassonne, en février devant Lézignan, ou au match aller contre Saint-Estève – XIII Catalan.

Qu’est-ce qu’il vous faudrait améliorer pour être plus performant encore ?
La discipline.

TO WILLIAMS APPLAUDIT2013
GUY WILLIAMS (Toulouse)

Quel joueur de votre équipe s’est montré exemplaire par excellence ?
Il n’y a pas, chez nous, un joueur au-dessus d’un autre, l’ensemble étant très équilibré. Les avants font un gros travail pour nos demis, lesquels permettent de créer des opportunités au profit des trois-quarts. Si un seul d’entre nous ne remplit pas correctement son rôle, nos chances de l’emporter sont faibles.

Un mot sur les trois autres participants aux demi-finales…
Pia
a dominé l’ensemble de la saison, en s’appuyant sur un savant mélange de joueurs français de haut niveau et d’Australiens. S’ils nous ont battus à deux reprises cette saison, le score a été à chaque fois serré, et si nous jouons au maximum de nos capacités, nous aurons une chance sérieuse de l’emporter.
Saint-Estève – XIII Catalan forme un ensemble de classe, avec son style offensif très plaisant. Et les Catalans comptent en leur sein quelques joueurs expérimentés ayant évolué en Super League, un atout de choix dans les matchs éliminatoires.
La perte de Nathan Wynn constitue un gros handicap pour Lézignan. Mais sans lui cette équipe a éliminé le champion en titre, Carcassonne, ce qui renforce sa confiance.

Quels sont les principaux atouts de Toulouse ?
Le fait de jouer à Toulouse est un énorme avantage, d’autant qu’après un parcours mitigé nous venons d’aligner quatre victoires consécutives. Notre confiance n’en est que plus élevée.

Qu’est-ce qu’il vous faudrait améliorer pour être plus performant encore ?
On a noté quelques lacunes au niveau de la concentration, lors de notre dernier match contre Avignon. Nous avons eu la chance de l’emporter, mais si nous rééditons la même erreur dimanche, Pia saura en profiter. Il nous faudra donc rester vigilants quatre-vingt minutes durant.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire