Accueil » A la une » Tène bat Tène, Pia bat Baho

Tène bat Tène, Pia bat Baho

Arthur Bidaut s’est joué de Vincent Pagès, mais de très peu.
Crédit Annick de Baho

Elite 2 – 1ère journée

PIA – BAHO 37-30

Mi-temps 18-18

600 spectateurs environ

Arbitre Benjamin Casty

Pia : 6 essais Pacull (8), A. Durand (13), G. Rey (30), Meye (42), M. Scimone (60), Vincent Tène (77), 6 T A. Durand, 1 drop Bidaut (73).

Baho : 5 essais Maury (20, 40, 45), Béreil (38), Reynier (65), 5 T Reynier.

PIA : Brice Pena – Florenza, Pacull, Anthony Durand, Vincent Tène – (o) Bidaut, (m) Guillaume Rey – Cherad, Meunier, Maxime Scimone – Bezo, Meye – J.-P. De Oliveira.

Sont entrés en jeu Payré, Damien Martins, Mathias Marty, Arnaud Cabestany.

BAHO : Bitigri – Loris Lazaro, V. Pagès, Reynier, Llantia – (o) Romain Maury, (m) Truillet – Castaillet, Mas, M. Da Costa – Roumil, Battle – Capdellayre.

Sont entrés Brahimi, Béreil, Clément Tène, Bouzair.

A la Tène, Vincent ! aurait pu s’exclamer Clément, au terme d’un derby des familles, remporté de justesse par le premier, talonneur devenu ailier, son essai inscrit à trois minutes de la fin valant en effet de l’or.

Le triplé de Romain Maury, enfant de… Pia, formé sous le maillot salanquais, n’aura donc pas suffit aux Geckos, rapidement menés 12-0, puis 18-6 à la demi-heure de jeu.

Un handicap que les visiteurs ne purent surmonter, malgré l’égalisation survenue à la mi-temps.

Car Pia, toujours battu par Baho la saison passée, n’est plus un promu, mais un club désormais capable de tutoyer les meilleurs.

Comme Baho, donc, qui une autre fois recollait les morceaux (30-30), avant de finalement céder face au drop de l’ex junior de Saint-Estève XIII Catalan puis de Limoux, Brice Pena, et à l’essai d’un jeune également arbitre, Tène, mais Vincent…

Occasions manquées…

Rien à redire, tant les Baroudeurs ont osé, ballon en main, comme le soulignait à L’Indépendant Sébastien Terrado, assistant du coach Thomas Valette aux côtés de Sébastien Maris, l’ex entraîneur à succès de Ille-sur-Têt : “Pia a produit un bon rugby, et proposé davantage de jeu que Baho, même si nous avons lâché trop de munitions en cours de route”.

En face, Julien Battle regrettait “les occasions manquées”, mais mettait en avant à la fois “les nombreuses absences, le mental et la cohésion”.

Preuve, à ses yeux, que Baho a les moyens de défendre son titre, cette saison.

Un sentiment partagé par son coéquipier Loris Lazaro, qui mettait l’accent sur “le manque de réussite, les fautes trop nombreuses, les petits détails à régler”, mais estimait que “le collectif est en train de prendre forme”.

Un titre que d’autres contesteront aux Geckos de l’autre Tène. Tel Pia.

Vincent Tène, d’arbitre à joueur…
Crédit JC
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire