Accueil » A la une » Tomkins parfait dans le rôle du méchant

Tomkins parfait dans le rôle du méchant

A XIII, on peut mener 21-0 et finalement perdre 23-32. Surtout contre Wigan, machine de guerre aux arrêts en première mi-temps, samedi, avant de tout emporter ensuite sur son passage. C’est la mésaventure, cruelle, presque injuste, qui est arrivée à des Catalans à l’inverse d’abord en état de grâce, puis incapables de contenir les assauts d’un rival transfiguré.

3 essais à rien pour les locaux à la pause, 6 à 0 (dont 4 en l’espace de dix minutes : 55è-65è)pour les visiteurs à l’arrivée. Avec, dans le rôle du bourreau, le dénommé Sam Tomkins, Warrior hier honni par le public de Brutus, et demain sans doute adoré.

Discret en première mi-temps, d’autant que Greg Bird se chargeait, à la 20è minute, de lui rappeler que Brutus n’était pas encore son jardin, puis transformé en diable après l’entracte.

Reste que la première attaque de Wigan faillit être la bonne, l’arbitre vidéo refusant l’essai à Joe Burgess. Celui de Benjamin Jullien, quatre minutes plus tard (14), était bon. Adroitement mis dans l’intervalle par Tony Gigot, il éliminait l’adversité d’un crochet dévastateur.

Et le seul accroc de cette période initiale était le protocole commotion auquel était contraint de soumettre Mickaël Simon (22), juste avant une pénalité bienvenue (8-0).

Le terrain appartenait alors toujours à des Dragons intouchables (une seule faute en quarante minutes), avec David Mead cueillant sur sa ligne d’en but une balle expédiée au pied par Sam Tomkins, pour la déposer sur celle d’en face, 100 mètres plus loin, donc.

Et les Sang et Or étaient toujours là et bien là dès la reprise, Samisoni Langi (désigné “joueur du match”), étincelant sur le coup, percutant avec force pour délivrer à Ben Garcia le ballon du troisième essai de la partie. Le dernier, hélas, au profit des Dragons. Car les Wiganners devenaient d’un coup aériens, remontant inexorablement la pente du score, pour prendre celui-ci à leur compte à dix minutes de la sirène (23-26), d’une feinte de passe gagnante, signée… Tomkins, parfait dans le costume du méchant.

La marée était ensuite d’autant moins endiguée que Simon écopait huit minutes plus tard (73) d’un carton jaune.

Une affaire rondement pliée, reléguant les Catalans, pas vraiment gâtés par un arbitre de champ de seulement 22 ans, et surtout bien moins disciplinés qu’avant la mi-temps, au rôle de spectateurs impuissants, même quand Iain Thornley faillit mordre l’en but adverse, repoussé par un chien de garde nommé… Tomkins.

Mais comme on se console comme on peut, les Catalans ont envoyé du jeu comme le samedi précédent en deuxième mi-temps devant Huddersfield, et donné un soupçon d’espoir à leurs fans pour la suite de la saison, dans le sillage de Jullien, Bird (amoindri par un coup sur le genou gauche à la 27è), Langi, Gigot, Yaha, Mead, Yaha, Garcia et Baitieri.

DRAGONS – WIGAN 23-32

Mi-temps 15-0

Arbitre Liam Moore

8 387 spectateurs

Dragons : 3 essais B. Jullien (14), Mead (37), Garcia (42), 3 T Gigot, 2 pénalités Gigot (24, 50), 1 drop Gigot (40).

Wigan :  6 essais Sarginson (50), Gildart (58), Joe Burgess (66), Farrell (70), Sam Tomkins (71), Clubb (75), 4 T Sam Tomkins (58, 70, 71, 76).

CATALANS : Mead, Brougthon, Thornley, Wiliame, Yaha, (o) Gigot, (m) Langi – Simon (J. Bousquet 22, Simon 37, J. Bousquet 56, Simon 69), McIlorum (Aiton 28, Casty 62), Moa (Casty 23, Moa 56, Baitieri 70) – B. Jullien, Garcia – Bird (Baitieri 27, McIlorum 57).

Remplaçants : Casty, Aiton, Bousquet, Baitieri

WARRIORS : S. Tomkins, Marshall, Sarginson, Gildart, J. Burgess, (o) Williams, (m) Powell – O’Loughlin, Th. Leuluai, Flower – Isa, Farrell – Bateman.

Sont entrés en jeu : Clubb, Sutton, Navarrete, Hamlin.

Tomkins, le bourreau
Crédit Jean Roig
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Comment (1)

  • Moine Eric

    En espérant, qu’il soit aussi décisif avec les Dragons Catalans, qu’il est avec les Warriors de Wigan ! ….

    08/04/2018 à 11:37

Laisser un commentaire