Accueil » A la une » Villegailhenc en demi-finale du Challenge Aillères!

Villegailhenc en demi-finale du Challenge Aillères!

Quarts de finale de la Coupe de France Elite 2 (Challenge Georges-Aillères)

VARL – BAHO 31-10

Mi-temps 8-4.

Arbitre M. Driza.

Villegailhenc-Aragon : 6 essais Makisi (34), Mazard (40, 49), Delgado (63), Nicol (67), Limongi (71), 3 transformations Marot (49, 67) et Limongi (71), 1 drop Limongi (46).

Baho : 1 essai Dauliac (57), 1 transformation et 2 pénalités (7, 20) K. Belkhiri

Carton jaune à Baho : Palomo (78).

VARL : K. Tisseyre, Aït Ouaret, Makisi, Delgado, Greg Mazard, (o) V. Marot, (m) Limongi – Loïc Banquet, Nicol, Montero – V. Anderson, Pau – Reffle.

Sont entrés en jeu Percheron, Monclus, Tiquet, Maxime Banquet.

BAHO :  Foncillas, V. Pagès, Lafitte, Mekaoui, Adell, (o) Villanova, (m) K. Belkhiri – Rieux, Dauliac, Martinez – Brahimi, Bey – M. Guasch.

Sont entrés Palomo, Oliger, Bretones, Battle.

Les Catalans, détenteurs du trophée, n’ont résisté qu’une mi-temps, la première, face à des Audois d’abord indisciplinés mais auteur d’un bel essai peu avant la mi-temps, signé Sia Makisi, dernier maillon d’une chaîne tricotée par Ty Pau, Vinnie Anderson, Kevin Tisseyre. Greg Mazard remettait bientôt le couvert, profitant du louable travail préparatoire du trio décidément décisif, Anderson – Tisseyre – Makisi.

Baho avait beau s’employer en défense, il en fallait davantage pour enrayer la mécanique d’une équipe enfonçant le clou dix minutes après la reprise, Valentin Marot et Makisi offrant à Mazard un doublé qui pesait lourd dans la balance (15-0).

Sous la houlette de Lemy Foncillas, les visiteurs montraient les dents en attaque, récompensés par l’essai de Djibryl Dauliac, mais on venait à peine de franchir l’heure de jeu lorsque Quentin Nicol allumait une mèche que Marot et Thomas Limongi faisaient grossir pour la voir exploser entre les doigts d’Anthony Delgado.

C’en était alors fini des espoirs catalans, Nicol creusant bientôt un peu plus l’écart, laissant le soin à Guillaume Reffle de clôturer le score, via une prise d’intervalle souriant à Limongi.

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire