Accueil » A la une » Villeneuve-sur-Lot : Cette année-là…

Villeneuve-sur-Lot : Cette année-là…

A 60 ans, il a décidé cette saison de remettre ça. Et la nouvelle, à Villeneuve sur Lot, a été accueillie avec le plaisir que l’on devine. Et le secret espoir que l’avenir du club ressemblera au passé. Car c’est sous la houlette de David Ellis, ancien joueur de Castleford, Keighley, Doncaster, Brisbane, que les Lot-et-Garonnais ont débuté leur glorieux cycle. Nous sommes à l’automne 1995, l’équipe est mal classée, le printemps suivant elle soulève le trophée Max-Rousié, un nom qui parle à tous les anciens de la maison verte.

Car au fil des semaines et des mois, les automatismes se sont peu à peu créés entre les recrues catalanes, Laurent Cambres et Manu Peralta, celles venues du XV; l’international agenais Bernard Lacombe, Francis Larribeau, Laurent Céoto, les autres d’Angleterre, Franck Goffin et Richard Brooke, d’Australie, Régis Pastre-Courtine et Heugh, et les anciens Villeneuvois de retour de Limoux, David Despin, de Clairac, Daniel Verdes, de Bias, Jean-Luc Vareilles, de Tonneins, Patrick Désiré …

Despin, Barbès, Vareilles, Bayssière, Bisson : l’époque des titres…

Et à Carcassonne, en demi-finale, le XIII Catalan est éliminé. Puis Saint-Estève, en finale à Narbonne, perd d’un point (27-26), malgré le quadruplé de l’ailier Arnaud Cervello.

Un match que Fabien Devecchi illumina de son talent à la fois offensif et défensif, remporté aux côtés de Franck Goffin, Karim Rezzoug, Greg Tutard, Fonfrège, capitaine David Despin, Régis Pastre, Daniel Verdes, Manu Peralta, Heugh, Christophe Canal, Jérôme Bisson, Vea Bloomfield, Vincent Wulf, Régis Brioux, Laurent Cambres.

Seize ans que l’USV n’avait plus inscrit son nom sur le bouclier. Dans la foulée, David Ellis mènera ses troupes au deux finales suivantes, avant de laisser les clés du camion à Jean-Luc Albert, pour un titre en 1999, et trois autres consécutifs (2001 à 2003),avec également à la barre, Grant Doorey.

(Cet article est un extrait du magazine NEWS FFRXIII de février 2018, pour lire l’article dans son intégralité et télécharger gratuitement le magazine CLIQUER ICI)

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire