Accueil » A la une » ÉLITE 2 Villefranche-Aveyron entre raison et réalité

ÉLITE 2 Villefranche-Aveyron entre raison et réalité

“Des événements porteurs”

La réalité, c’est l’éloignement de cette sous-préfecture aveyronnaise, que compensent une certaine douceur de vivre, la richesse culturelle, le patrimoine. On est Aveyronnais, ancré dans la ruralité, mais plus  branché sportivement sur l’Albigeois et le Pays toulousain.

« Géographiquement, on est un peu loin du monde treiziste, souligne Nicolas Alquier. Avant, on recrutait sur Toulouse, là on est plus sur Albi qui est à 80 km ».

Un isolement qui crée une émulation. « La création de l’Amicale a été porteuse d’évènements, afin d’essayer de faire revenir les anciens au club . Pour les 50 ans de l’école de rugby on a eu beaucoup de retours. Ce sont des événements porteurs ».

Dans la liesse de cette fin d’après midi narbonnaise du 3 juin dernier, portés par tout un peuple aveyronnais, les Loups ont touché le sommet face à Baho, béatifié Bernard Grégrorius l’homme de la finale, et longuement traîné sur la pelouse du Parc des sports, le trophée à bouts de bras.

« Pour nous c’est l’aboutissement du travail, car on n’est pas nombreux, 20 dirigeants pour 180 licenciés. On est sur une dynamique. C’est la première fois depuis 10, 15 ans, que nous avons une équipe par catégorie ».

(Cet article est un extrait du magazine NEWS FFRXIII de février 2018, pour lire l’article dans son intégralité et télécharger gratuitement le magazine CLIQUER ICI)

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire