Accueil » A la une » XIII de France Féminin : une préparation intense

XIII de France Féminin : une préparation intense

Le CREPS de Toulouse accueillait samedi l’équipe de France Féminine. Premier rendez-vous de l’année pour Vincent Baloup et son staff avec en ligne de mire la Coupe du Monde en Angleterre en octobre prochain. 

Meeting

Après les retrouvailles, le groupe s’est réuni dans l’amphithéâtre. Après être revenu sur le test-match face aux Anglaises (23 octobre 2021), Vincent Baloup a insisté sur les objectifs à venir et le projet de jeu de l’équipe de France. Pour les nouvelles joueuses, c’était également l’occasion de présenter tout le staff (manager, entraîneurs adjoints, préparateur physique, médecin, kinésithérapeutes).

Ateliers

Ensuite, le groupe a été scindé en trois groupes afin d’alterner sur les différents ateliers mis en place. Sur des lancements de jeu, les aptitudes de passe et de courses étaient scrutées. Puis les présentes du jour ont eu droit à un test d’endurance et de résistance à l’effort. Le cheval de bataille du rugby à XIII. La force du groupe en passera par là, le groupe le sait et s’y prépare déjà.

Entraînement

Après le repas, les filles ont cette fois-ci étaient séparées en deux groupes. Pendant qu’un groupe avait musculation, l’autre travaillait différents scénarios de match sur le terrain. Répondre au défi physique ! Voilà l’exigence qui attend nos Bleues. A quelques mois de la plus grande des compétitions, les filles vont monter crescendo sur la préparation physique. C’est en tout cas, ce que le staff de l’équipe de France a commencé à faire ce samedi à Toulouse. Passer ces paliers petit à petit pour que le XIII de France Féminin puisse rivaliser avec les plus grandes nations.

Le rassemblement s’est conclu par une opposition. Décortiquer, analyser un groupe qui ne cessera de progresser jusqu’à la compétition internationale cette fin d’année. La route est longue mais la détermination est bien là pour nos joueuses et l’encadrement tricolore !

Vincent Baloup, sélectionneur du XIII de France Féminin : « Ce premier rassemblement très complet s’est déroulé dans une excellente ambiance, sur une journée. C’est un format court qui a permis au staff de se retrouver avec beaucoup de plaisir, de revoir aussi certaines filles du dernier test de Perpignan, et d’accueillir de nouvelles joueuses. Tout cela dans le magnifique cadre de travail qu’est le CREPS de Toulouse.

J’ai beaucoup insisté sur la nécessaire intégration de nouvelles joueuses, point fondamental pour le développement de nos championnats, mais aussi afin de préparer l’avenir international du Rugby à 13 féminin au-delà de 2022. Je remercie les plus anciennes qui ont comme d’habitude facilité leur intégration en les accompagnant dans les différentes situations mises en place sur terrain ou en salle. La charge de travail était volontairement importante à tous les niveaux, en lien avec les exigences de nos futurs rendez-vous.

Ce samedi aura permis de poser un premier appui vers les prochaines destinations des filles qui sortiront de ce groupe, après les très attendues phases finales avec leur club : le Match des Origines du 29 mai et le rassemblement des 3, 4 et 5 Juin en préparation au Test Match de Warrington mi-juin. Les féminines seront au rendez-vous de ce joli printemps du Rugby à XIII qui s’annonce ! »



 

Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire