Accueil » Equipes de France » Au Cœur des Bleus » Bergal titulaire, Djalout remplaçant: Au coeur des Bleus (Part 16)

Bergal titulaire, Djalout remplaçant: Au coeur des Bleus (Part 16)

Pour Ilias Bergal, il s’agira d’une première qu’Aurélien Cologni justifie ainsi : “Il présente l’avantage d’être un spécialiste du poste d’ailier”.

Un coach tricolore qui avait un autre choix à effectuer, entre Nabil Djalout et Mickaël Rouch, sur le banc des remplaçants, deux joueurs pareillement en vue récemment contre la Jamaïque.

“C’est la polyvalence du premier, deuxième ligne ou centre, qui a prévalu”, note l’entraîneur des Bleus.

“J’avais aussi besoin d’un joueur agressif sur le banc, où il peut être plus performant que dans la peau d’un titulaire au centre”.

Celui que le Catalan occupait devant les Reggae Warriors, “lors d’un match où il avait souffert de crampes à l’heure de jeu”.

D’où le jeu de chaises musicales, Damien Cardace quittant son emploi d’ailier au bénéfice d’Ilias Bergal, pour entamer le match de dimanche prochain au centre, en lieu et place de Nabil Djalout.

Le reste de l’équipe est conforme à ce qu’on a vu contre la Jamaïque, avec six joueurs de Super League au sein du pack, un arrière capable d’empoisonner la défense des “Cedars”, et une paire de demis bons au pied comme à la main.

Un jumeau sur deux

Ce qui ne sera pas de trop pour espérer mener le plus possible la vie dure à des adversaires privés, dans les trois-quarts, de Reece Robinson, 30 ans, 57 essais en 116 matchs de NRL avant de passer à XV en octobre 2015 (il a disputé les six premiers matchs de la saison 2017 avec les Waratahs, avant d’ être relégué en équipe 2, NSW Country Eagles, blessure et méforme oblige).

L’ex arrière/ailier de Brisbane, Canberra et Parramatta, n’a en effet pu obtenir à temps sa nouvelle licence à XIII, mais le Liban ne sera pas pour autant démuni, avec entre autres son jumeau Travis, certes d’un moindre calibre (sa dernière apparition en NRL remonte à 2013), et un mélange de joueurs de Queensland Cup, NSW Cup, Ron Massey Cup, en plus du carré d’as Farah, Moses, Mannah, Lichaa, et du jeune pilier de Wests Tigers, Alex Twal, neuf matchs de NRL à son actif, cette année.

Un ensemble forcément redoutable, mais Ilias Bergal et ses potes ont promis de ne pas se laisser impressionner…

Les équipes

FRANCE : Kheirallah – Bergal, Cardace, Ader, Yaha – (o) Barthau, (m) Fages – Maria, Pélissier, Bousquet – Garcia, Jullien – Baitieri.

Remplaçants : Boyer, Margalet, Djalout, Albert.

LIBAN : Layoun (réserve de Parramatta) – T. Robinson (Newton Jets), Elias (West Newcastle), Wehbe (Hill Bulls à XIII/Panasonic Wild Knights Japon à XV), Miski (North Sydney Bears) – (o) Mitch Moses (Parramatta), (m) Farah (South Sydney) – Mannah (Parramatta), Lichaa (Canterbury Bulldogs), Twal (Wests Tigers) – Saab (Blacktown Workers), Ellaz (Auburn Warriors) – Kassis (Blacktown Workers).

Remplaçants : Mamary (Wentworthville), Sukkar (Wentworthville), Seve-Derbas (réserve de Wests Tigers), Kazzi (réserve de Wests Tigers).

Ilias Bergal et Nabil Djalout entourent John Boudebza, dont l’heure viendra, mais plus tard…
Partager cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on email
Email
Share on whatsapp
WhatsApp

Comments (2)

Laisser un commentaire